FR
EN

Opinions

ShareThis

Entretenir la voie suisse

Jacques Jeannerat
Posté le 25.03.2015
Dans son allocution prononcée lundi soir, lors de notre 150 e Assemblée générale, le conseiller fédéral Schneider-Ammann a partagé sa foi en ce que l’on peut nommer le triptyque vertueux de l’économie suisse : système de formation dual, marché du travail libéral et partenariat social. Mais a-t-il raison de penser que c’est aussi la recette pour le futur ? Chacun de ces piliers est cependant confronté à des défis inédits. Le lien entre formation et emploi devient de plus en plus ténu. Les j

CCIG : 150 ans d’histoire pour façonner le monde de demain

CCIG
Posté le 25.03.2015
Discours de M. le Conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, Chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) à l’occasion des 150 ans de la Chambre de commerce et d’industrie de Genève.

En finir avec le Swiss finish

Jacques Jeannerat
Posté le 19.03.2015
A voir le zèle avec lequel la Suisse s’invente des règles allant au-delà de ce qui est discuté dans les arènes internationales, il semble que ce pays veuille perpétuellement expier quelque péché.   Le Swiss finish est d’abord apparu comme une « couche » supplémentaire s’ajoutant à la réglementation bancaire destinée à renforcer le système financier suite à la crise de 2007. Concrètement, la FINMA avait alors ajouté un pourcentage supplémentaire à la couverture obligatoire des risques. C’est

150 ans de défense de l’économie

Jacques Jeannerat
Posté le 18.03.2015
A quelques jours de la 150e Assemblée générale de notre Chambre, il n’est pas inutile de se remémorer les principes qui ont présidé à la création notre institution. La liste en a été dressée en 1940, par son directeur d’alors, Robert Jouvet*  :   1. Une complète indépendance vis-à-vis de l’Etat 2. Le libéralisme économique et l’opposition, par conséquent, à l’étatisme et au protectionnisme 3. Le fédéralisme en tant qu’élément indispensable de la structure du pays 4. Un coût de la vie modéré

Votations : des milieux économiques engagés

Jacques Jeannerat
Posté le 11.03.2015
Le dernier week-end de votation aura été celui des extrêmes, avec des rejets massifs des objets fédéraux et une acceptation de la loi sur la police par une marge infime.   L’échec des initiatives visant à défiscaliser les allocations familiales et à remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie était attendu à en croire les sondages présentés ces dernières semaines. C’est donc sans surprise que les résultats sont tombés pour ces deux initiatives trop risquées pour les finances fédérales, ainsi

Climat : éviter les défis utopiques

Nathalie Hardyn
Posté le 03.03.2015
Doris Leuthard a annoncé la couleur: le Conseil fédéral a fixé un objectif très élevé dans la perspective de la conférence de Paris qui se tiendra en décembre prochain. Les émissions de gaz à effet de serre devront baisser de 50% d’ici 2030 par rapport à 1990, ce qui place la Suisse dans le peloton des pays les plus ambitieux. Si la Ministre de l’énergie s’est montrée optimiste et confiante dans la capacité des entreprises à relever le défi, du côté des milieux économiques, les réactions sont po

Timide ouverture des commerces le dimanche

Jacques Jeannerat
Posté le 25.02.2015
Le Conseil fédéral a approuvé la semaine dernière une révision de la législation sur le travail permettant aux centres commerciaux situés en région touristique d'ouvrir le dimanche, sous conditions. Cette disposition est en phase avec son temps : en effet, le « shopping » figure désormais dans les motifs principaux de voyage en Suisse, comme le relève le rapport du Conseil fédéral.   Cette évolution demeure pourtant très timide. Le centre commercial devra être situé dans une station touristi

PAV : crever le plafond de verre

Charles Lassauce
Posté le 19.02.2015
Le secteur de l’Etoile ne se doit pas de briller uniquement par son nom. Prévu pour être emblématique du futur quartier PAV, il doit susciter envie et admiration, être innovant et audacieux. La récente présentation des résultats du mandat d’étude parallèle - si elle n’a pas levé toutes les craintes de se solder par un développement timoré - aura eu le mérite de présenter une image novatrice de Genève, en valorisant la densité verticale plutôt que la saturation de l’espace au sol.   Composé d

Energie : il faut aussi penser aux entreprises

Nathalie Hardyn
Posté le 18.02.2015
Suite à la hausse brutale du franc et aux turbulences économiques qui s’annoncent, la nécessité pour les entreprises de maîtriser leurs charges et de sauver des marges sous pression prend une acuité nouvelle. La stratégie énergétique 2050, actuellement en discussion aux Chambres, doit être appréciée à cette aune. L’énergie représente en effet un facteur de production essentiel et des coûts significatifs, spécialement pour l’industrie et l’artisanat.   Si la CCIG peut partager le souhait de r

L’innovation crée des emplois. Vraiment.

Alexandra Rys
Posté le 11.02.2015
La semaine dernière, le maire de Moutier, Maxime Zuber, s’emportait contre la classe politique qui avait, pour seul remède contre le franc fort, les conditions cadre et l’innovation. La structure économique du Jura bernois, et de Moutier en particulier avec Tornos, n’est évidemment pas celle de Genève, dont les exportations sont variées et majoritairement en dollars. Mais que l’innovation puisse être considérée comme une « formule tarte à la crème » laisse songeur. Cela signifie donc que les pal

150 ans de défense de l’économie

Jacques Jeannerat
Posté le 05.02.2015
Il y a 150 ans, les luttes entre factions politiques rivales atteignaient un paroxysme tel que la Confédération envoyait des troupes rétablir le calme à Genève. C’est à ce moment qu’un groupe d’hommes éclairés et déterminés, emmenés par Ernest Pictet, jugea venu le temps d’assurer la défense et la promotion du commerce et de l’industrie genevois. Après quelques séances préparatoires, l’Assemblée constitutive de la Chambre de Commerce de Genève se tint le 23 juin 1865. L’un de ses principaux devo

Merci aux fonctionnaires !

Jacques Jeannerat
Posté le 04.02.2015
La grande majorité des fonctionnaires n’a pas répondu à l’appel à la grève de jeudi dernier. Il m’apparaît donc juste de remercier ceux-là d’avoir pris conscience que leur sort, à Genève, est le plus enviable de Suisse et que, face aux affres de certains secteurs de l’économie, ébranlés par le renchérissement du franc, faire la grève en cette période revenait à se plaindre la bouche pleine.   Il n’est pas inutile de rappeler que le coût par habitant de la fonction publique est le plus élevé

« Made in Switzerland » : on y tient… franchement !

Jacques Jeannerat
Posté le 28.01.2015
L’histoire de Genève est intimement liée à ses zones franches, leur création étant concomitante avec celle du canton en 1815. Lors du mariage de Genève avec la Confédération, les zones franches deviennent ainsi en quelque sorte le grenier agricole de Genève, statut maintes fois confirmé par divers traités conclus avec la France. Les produits agricoles qui en sont originaires sont ainsi considérés comme d’origine suisse s’ils répondent aux mêmes critères de qualité que ceux produits sur sol suiss

Une semaine après…

Pierre Poncet
Posté le 21.01.2015
Une semaine après LA décision historique prise par la BNS de laisser flotter le franc, les marchés se calment, mais les commentaires catastrophistes de tous bords continuent d’affluer.   Rien ne sert de se lamenter, ni de tergiverser sur le bien-fondé ou non de cette décision prise en toute indépendance par notre banque centrale. Une chose est certaine, l’euro va se stabiliser aux alentours de la parité contre notre monnaie et l’environnement économique se détériore. Les prévisions de croiss

L'ABANDON !!!

Pierre Poncet
Posté le 16.01.2015
Hier, la BNS a jeté l’éponge après trois ans d’un difficile labeur pour stabiliser le franc suisse.   L’envol de notre monnaie a été accompagné d’une pluie de critiques : l’industrie d’exportation en premier lieu, suivie du secteur du tourisme, ainsi que du commerce de détail dans les cantons frontaliers… sans oublier nombre de banquiers, déjà habitués à être abandonnés par leurs autorités !   Entre 10h30 et 17h30, le franc s’est envolé de 15% et la bourse suisse a chuté de presque 10% :

Electricité : évitons l’isolement !

Nathalie Hardyn
Posté le 14.01.2015
Depuis le 1 er janvier 2015, l’Union européenne jouit d’un marché de l’électricité globalisé. Le résultat d’un processus entamé depuis une dizaine d’années et dont la Suisse, faute d’accord signé en la matière, ne fera pas partie.   Face à la construction de ce marché européen, la Suisse a perdu de son influence politique et la place centrale qu’elle détenait en Europe en la matière.  Depuis ce 1er janvier 2015, elle est même considérée comme un Etat tiers par l’Union européenne dans ce sec

2015 en bonne voie !

Nathalie Hardyn
Posté le 06.01.2015
11 700 citoyens ont témoigné de leur soutien à la grande traversée du lac. C’est en effet le nombre de signatures déposées ce lundi, à l’appui de l’initiative lancée par une coalition regroupant PLR, PDC, Verts libéraux, Parti Pirate, des clubs automobiles et des associations économiques, dont la CCIG. Voilà une belle victoire d’étape pour un projet qui est un objectif majeur pour Genève.   Nous avons la chance de vivre dans un canton qui compte parmi les plus dynamiques de Suisse. Genève, e

Le pétrole moins cher n’est pas une bonne nouvelle

Jacques Jeannerat
Posté le 23.12.2014
Cette année 2014 se clôture sur un événement économique dont les conséquences risquent d’être bien différentes de celles qu’on imagine : la chute des prix du pétrole. En dessous de 60 dollars le baril de brut à l’heure où ces lignes sont écrites, les prix ont perdu plus de 40% depuis le mois de juin. En cause, une économie globale qui tourne au ralenti.   Ce n’est pas la première fois que les prix du pétrole connaissent pareille dégringolade. D’ordinaire, cela est considéré comme une bonne n

Transports publics : « Yakafokon »

Nathalie Hardyn
Posté le 22.12.2014
Les Verts ont déposé une initiative qui propose que les transports publics aient la priorité dans la circulation. Objectif : les rendre plus rapides. Comment faire ? Rien de plus simple pour les initiants : « Il suffit que l’Etat développe les sites propres et régule les feux lumineux de sorte à prioriser les trams et le bus ». Bref : « Yakafokon ».   La CCIG s’oppose à l’initiative « Pour des transports publics plus rapides » car, malgré un titre sympathique et un but louable, son adoption