Le présent projet de loi constitutionnelle vise à réintroduire le système de présidence tournante sur une base annuelle au sein du Conseil d’Etat. Cette pratique était en vigueur sous l’ancienne Constitution et a été abandonné depuis la législature 2013-2018. Par ailleurs, le présent projet de loi constitutionnelle prévoit également de supprimer le département présidentiel et ainsi de réattribuer ses prérogatives aux départements existants.

Position de la CCIG

Etant donné que ce sujet n’a qu’une importance lointaine pour l’économie genevoise, la CCIG ne prend pas position sur ce sujet.