Cette initiative vise l’interdiction de l’expérimentation animale et de la recherche sur l’être humain. En outre, elle exige d’interdire l’importation et le commerce de tous les produits ayant fait l’objet d’expérimentations animales mis sur le marché après l’entrée en vigueur de l’interdiction. Elle exige enfin que les approches substitutives sans expérimentation animale bénéficient d’aides publiques au moins équivalentes à celles accordées jusqu’ici à l’expérimentation animale.

Une interdiction de l’expérimentation humaine et animale aurait des effets négatifs majeurs pour la santé publique, car la population ne bénéficierait plus alors des dernières découvertes médicales, et il en serait de même pour la recherche et l’économie. C’est pourquoi la CCIG recommande de voter NON à cette initiative.