X
Menu

Opinions

Un Conseil des Etats déconnecté des réalités économiques

Nathalie Hardyn
Posté le 08/06/2016
Le Conseil des Etats vient d’enterrer définitivement la nouvelle loi fédérale sur les heures d’ouverture des magasins. Ce projet prévoyait une harmonisation très modérée des horaires des commerces, pour leur permettre de rester ouverts jusqu’à 20h00 en semaine. Et ce, uniquement s’ils le désiraient, les magasins restant évidemment libres de fermer plus tôt. Or, les sénateurs, pour l’occasion totalement déconnectés des réalités économiques de notre temps, n’en ont pas voulu en dépit de sa mode

Swissness : chance et défi

Jacques Jeannerat
Posté le 01/06/2016
Le Swissness représente autant une grande chance pour l’économie suisse qu’un défi important pour les entreprises. Chance tout d’abord. Le « made in Switzerland » est considéré, à juste titre, comme un gage de qualité au niveau mondial et représente une plus-value importante pour nos produits. Le travail quotidien de nos entreprises et l’excellence de notre tradition industrielle et agricole sont ainsi reconnus à leur juste valeur. Les entreprises genevoises trouvent historiquement leur compte d

Surtout, ne pas promouvoir l’efficacité !

Jacques Jeannerat
Posté le 25/05/2016
L'initiative «en faveur du service public» prévoit que le service public n’ait pas de but lucratif et que la rémunération des employés des anciennes régies fédérales comme la Poste ou les CFF, notamment celle des grands patrons, ne soit pas supérieure à celle des fonctionnaires de la Confédération. Priver le service public de ressources financières propres reviendrait à avoir, comme avant 2000, des tarifs de prestations exorbitants en comparaison européenne et zéro incitation à innover. En ef

Défendre les locataires, c’est aussi leur permettre d’acheter leur logement !

Charles Lassauce
Posté le 17/05/2016
Depuis 1972 au plan fédéral et depuis 2013 au plan genevois, la Constitution affirme la nécessité de favoriser l’accession à la propriété individuelle de son logement. La modification de la LDTR (loi sur les démolitions, transformations et rénovations de maisons d'habitation) qui est soumise au vote le 5 juin ne fait rien d’autre. Elle part du principe que, si le bailleur et le locataire sont d’accord pour que le locataire achète le logement qu’il occupe, la transaction peut aller de l’avant.

Bon pour Berne… et pour Genève !

Charles Lassauce
Posté le 11/05/2016
Bon pour Berne… et pour Genève ! Il y a moins de 18 mois, près de 70% des Genevois rejetaient deux initiatives, fédérale et cantonale, voulant supprimer le système d’imposition d’après la dépense, mieux connu sous le label « forfaits fiscaux ». L’imposition de riches contribuables étrangers sans activité lucrative en Suisse était ainsi confirmée. Anticipant ce vote, les Chambres fédérales avaient légiféré en 2012 sur le sujet, prévoyant un renforcement des conditions d’octroi de ce régime

L’arbitrage et la médiation : dans l’ADN genevois

Vincent Subilia
Posté le 10/05/2016
L’année 2015 a vu un nombre record de cas d’arbitrage être traités par la CCIG. Si ce volume d’activité réjouissant résulte des efforts de promotion déployés depuis plusieurs années, il traduit d’abord la vitalité d’une discipline à la valeur ajoutée indiscutable pour nos entrepreneurs. Conjuguant expertise technique de premier plan, garantie de célérité et parfaite confidentialité, l’arbitrage tend également à se démocratiser ; en effet, des tarifs raisonnables ne cantonnent plus cette disci

Traversée du Lac : bouclons la boucle

Nathalie Hardyn
Posté le 04/05/2016
Aux côtés de la quasi-totalité des partis politiques, les associations économiques genevoises sont mobilisées comme jamais en faveur de la Traversée du lac, qui sera soumise au vote dans un mois (IN 157 – OUI à la Grande Traversée du Lac ). L’engagement des entrepreneurs sur le terrain doit être massif car, le 5 juin, le sort d’un des plus grands projets d’infrastructure de Genève sera scellé. La grande Traversée du Lac est capitale pour que la circulation à Genève ne soit plus un cauchemar pou

La formation professionnelle supérieure au service de la société

Alexandra Rys
Posté le 27/04/2016
  La CCIG rappelle volontiers que, en l’absence de matières premières, la Suisse se nourrit – au propre aussi bien qu’au figuré – des savoir-faire qu’elle a développés au fil du temps et de ceux qu’elle suscite aujourd’hui. La pérennité de ce système repose sur la qualité des cerveaux dont dispose son économie.  En offrant des formations tertiaires de niveau universitaire, axées sur la pratique professionnelle, les écoles de la HES SO Genève répondent à ce besoin. Elles sont

RIE 3 : Objectif 13 (version longue)

Charles Lassauce
Posté le 25/04/2016
La phase exploratoire est à présent achevée et la réforme est sur orbite. Le plébiscite vaudois à la réforme cantonale de l’imposition des entreprises – plus de 87% de votes positifs - sonne le glas des atermoiements genevois et devrait dissuader les tenants de la « meilleure idée » de poursuivre leur travail de sape. Dans le même temps le Conseil national faisait très bon accueil au projet de réforme, notamment en acceptant la taxe au tonnage telle que proposée par Genève. Le Conseil d’Etat,

RIE 3 – construction en cours

Charles Lassauce
Posté le 20/04/2016
« C’est au pied du mur qu’on reconnaît le maçon ». Cet adage, emprunté au monde du bâtiment, se prête parfaitement à la tâche qui attend le ministre des finances, Serge Dal Busco. Après des mois de préparation, l’élaboration de fondations solides et le développement d’une vision claire des contours de l’ouvrage – avec notamment le cap solide d’un taux d’imposition des entreprises de 13% - la réforme de l’imposition des entreprises (RIE 3) entre à présent dans sa phase de réalisation. Moment de t

RIE III : mener la réforme à bon port

Jacques Jeannerat
Posté le 06/04/2016
Le secteur du négoce et ses dérivés, comme le transport maritime, sont un des pôles d’excellence économique de Genève. Or, les entreprises concernées sont à l’image de leurs navires : si un port ne se révèle pas accueillant, elles hissent leurs voiles et vont mouiller l’ancre ailleurs, où elles sont les bienvenues. Jusqu’à présent, ces entreprises ont trouvé à Genève un port d’attache idéal pour leurs activités, grâce à la concentration d’acteurs compétents dans ce domaine au bout du lac. Mais l

Le moins est l’ennemi du mieux

Jacques Jeannerat
Posté le 31/03/2016
Les tâches assignées aux collectivités publiques devenant plus nombreuses et plus lourdes, une gestion des deniers publics transparente et économe s’impose. C’est dans cet esprit que le système législatif s’appliquant aux marchés publics s’est mis en place. Fédéralisme oblige, il est constitué de deux niveaux : loi fédérale sur les marchés publics (LMP) pour les achats de la Confédération, accord intercantonal sur les marchés publics (AIMP) pour ceux des cantons et des communes. Des versions rév

RIE 3 : objectif 13

Charles Lassauce
Posté le 30/03/2016
Le plébiscite vaudois à la réforme cantonale de l’imposition des entreprises – plus de 87% de votes positifs – sonne le glas des atermoiements genevois et devrait dissuader les tenants de la « meilleure idée » de poursuivre leur travail de sape. Dans le même temps le Conseil national faisait très bon accueil au projet de réforme, notamment en acceptant la taxe au tonnage telle que proposée par Genève. Le Conseil d’Etat, qui attendait pour annoncer un taux le vote des Chambres fédérales, devrait

FORTA : une pièce maîtresse de l’avenir de la mobilité en Suisse

Nathalie Hardyn
Posté le 23/03/2016
Comprendre la structure actuelle du financement des routes en Suisse est un véritable casse-tête ! Heureusement, les heures passées à déchiffrer des schémas alambiqués ne seront bientôt qu’un mauvais souvenir. Le Conseil des Etats a en effet donné, lors de sa session de printemps, son feu vert au projet de Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) et, si le Conseil national puis le peuple lui emboîtent le pas, les routes suisses bénéficieront dès 2018 d’un nouveau mod

Logement : du vent dans les tranchées

Charles Lassauce
Posté le 16/03/2016
Ces six derniers mois, une (très) légère brise avait rafraichi la planète logement à l’occasion de deux référendums populaires. Le choix de la majorité du Grand Conseil en matière de transformation de bureaux avait été validé par les Genevois, permettant d’espérer que la poussière qui recouvre les saintes écritures du logement se soulèverait enfin. Le souffle aurait-il été assez fort pour ébranler la posture des défenseurs du carcan législatif cantonal ? La réponse – négative – n’aura pas tardé.

Les aéroports doivent être performants

Jacques Jeannerat
Posté le 09/03/2016
Nous avons été heureux de constater que la Confédération, dans le « rapport sur la politique aéronautique » qu’elle vient de publier, a abondamment souligné l’importance « extraordinaire » que l’aviation civile revêt pour un pays enclavé comme la Suisse et, en particulier, le rôle économique majeur des aéroports internationaux. Ainsi, le rapport souligne combien les problèmes de capacité que connaît actuellement l’aéroport de Genève (mais aussi celui de Zurich) constituent un facteur handicapant

Plus que jamais nécessaires...

Jacques Jeannerat
Posté le 02/03/2016
Les votations de dimanche ont notamment porté sur trois conditions cadre essentielles pour Genève : la fiscalité (allégements fiscaux), les finances publiques (mesures d’économie de l’Etat) et le logement (Vernets). Sur tous ces points, la CCIG est satisfaite du résultat des votations. En effet, nous maintenons que les allégements fiscaux sont un outil de promotion économique et de maintien de l’emploi nécessaire pour soutenir le dynamisme et la diversité de l’économie genevoise. Quant aux d

Un bulletin, treize objets dimanche !

Jacques Jeannerat
Posté le 24/02/2016
C’est la dernière ligne droite pour vous prononcer sur les douze objets (13 à Genève) soumis en votation ce dimanche. Certains ont été relativement bien débattus : la suppression des allègements fiscaux (« Pas de cadeaux aux multinationales »), l’interdiction à tous les acteurs financiers établis en Suisse de participer aux marchés des produits dérivés sur les produits agricoles (initiative sur la spéculation sur les denrées alimentaires), la construction de logements aux Vernets ou encore la ré

Croire aux faits

Jacques Jeannerat
Posté le 17/02/2016
Nous observons que les campagnes de votation sont souvent l’occasion pour les citoyens d’exprimer des professions de foi plutôt que d’entamer des débats de fond. Et la mode des campagnes à intitulé émotionnel (on en a actuellement un bel exemple avec l’initiative baptisée « Pas de spéculation sur les denrées alimentaires ») ne fait qu’encourager cette tendance. Facebook fonctionne à cet égard comme un révélateur. Certes, il ne s’agit pas d’un medium propice à la réflexion philosophique. Mais lor