FR
EN

bns

ShareThis

Un bien pour un mal ?

Jacques Jeannerat
Posté le 10.06.2015
Lorsque le compte rendu de la deuxième table-ronde des milieux économiques sur le franc fort a été publié hier par le département du conseiller fédéral Schneider-Ammann, il est un élément qui est passé totalement inaperçu : c’est le refus réitéré des entreprises d’un programme conjoncturel lancé par la Confédération. En d’autres termes, les milieux économiques ne veulent pas que les carnets de commande des entreprises soient remplis de manière artificielle par des achats de la Confédération. Il

Une semaine après…

Pierre Poncet
Posté le 21.01.2015
Une semaine après LA décision historique prise par la BNS de laisser flotter le franc, les marchés se calment, mais les commentaires catastrophistes de tous bords continuent d’affluer.   Rien ne sert de se lamenter, ni de tergiverser sur le bien-fondé ou non de cette décision prise en toute indépendance par notre banque centrale. Une chose est certaine, l’euro va se stabiliser aux alentours de la parité contre notre monnaie et l’environnement économique se détériore. Les prévisions de croiss

L'ABANDON !!!

Pierre Poncet
Posté le 16.01.2015
Hier, la BNS a jeté l’éponge après trois ans d’un difficile labeur pour stabiliser le franc suisse.   L’envol de notre monnaie a été accompagné d’une pluie de critiques : l’industrie d’exportation en premier lieu, suivie du secteur du tourisme, ainsi que du commerce de détail dans les cantons frontaliers… sans oublier nombre de banquiers, déjà habitués à être abandonnés par leurs autorités !   Entre 10h30 et 17h30, le franc s’est envolé de 15% et la bourse suisse a chuté de presque 10% :

De l’or qui pèse lourd

Jacques Jeannerat
Posté le 28.10.2014
L’un des sujets de votation du 30 novembre suscite relativement peu d’intérêt – et pourtant, son acceptation serait lourde de conséquences pour la stabilité économique du pays ! Il s’agit de l’initiative « Sauvez l'or de la Suisse », qui poursuit trois buts : rendre les réserves en or inaliénables, rapatrier les réserves entreposées à l'étranger et obliger la banque centrale à détenir au moins 20 % de ses actifs en or.   L’initiative part de l’idée que la constitution de réserves d’or augmen

Examen du 19 juin 2014 de la situation économique et monétaire

ccig@admin
Posté le 02.07.2014
La Banque nationale suisse (BNS) maintient le cours plancher inchangé à 1,20 franc pour 1 euro. Le franc se situe toujours à un niveau élevé. Le Libor à trois mois étant proche de zéro, le cours plancher demeure l’instrument adéquat pour prévenir un durcissement inopportun des conditions monétaires, si la pression à la hausse sur le franc devait s’accroître de nouveau.   La Banque nationale continuera de faire prévaloir le cours plancher avec toute la détermination requise. A cette fin, elle

Examen du 20 mars 2014 de la situation économique et monétaire

ccig@admin
Posté le 24.03.2014
La Banque nationale suisse (BNS) maintient le cours plancher inchangé à 1,20 franc pour 1 euro. Le franc se situe toujours à un niveau élevé. La Banque nationale est prête à acheter des devises en quantité illimitée si cela s'avère nécessaire pour faire prévaloir ce cours plancher, et à prendre des mesures supplémentaires en cas de besoin. Le Libor à trois mois étant proche de zéro, le cours plancher demeure l'instrument adéquat pour prévenir un durcissement inopportun des conditions monétaires,

Surchauffe immobilière : le mieux est l’ennemi du bien

Charles Lassauce
Posté le 27.01.2014
Le Conseil fédéral vient de décider, sur la base de l’Ordonnance sur les fonds propres, d’obliger les banques à augmenter leur couverture en fonds propres de 1 à 2% pour les créances hypothécaires liées au logement. Cette disposition vise à renforcer les mesures contre la surchauffe du marché hypothécaire et s’ajoute à une première augmentation de couverture décrétée en février 2013. Cette décision est regrettable sur deux plans. En premier lieu, les établissements bancaires doivent déjà fai

La Banque nationale confirme le maintien du cours plancher

ccig@admin
Posté le 18.12.2013
La Banque nationale suisse (BNS) maintient le cours plancher inchangé à 1,20 franc pour 1 euro. Le franc est toujours à un niveau élevé. La Banque nationale est prête à acheter des devises en quantité illimitée si cela s'avère nécessaire pour faire prévaloir ce cours plancher et à prendre des mesures supplémentaires en cas de besoin. Le Libor à trois mois étant déjà proche de zéro, le cours plancher demeure l'instrument adéquat pour prévenir un durcissement inopportun des conditions monétaires,

La Banque nationale confirme le maintien du cours plancher

ccig@admin
Posté le 19.09.2013
La Banque nationale suisse (BNS) maintient le cours plancher inchangé à 1,20 franc pour 1 euro. Le franc est toujours à un niveau élevé. La Banque nationale est prête à acheter des devises en quantités illimitées si cela est nécessaire pour faire prévaloir ce cours plancher et à prendre des mesures supplémentaires en cas de besoin. La situation sur les marchés financiers internationaux s'est certes légèrement détendue, mais le cours plancher demeure indispensable dans un contexte où le Libor à t