FR
EN

bruit

ShareThis

Difficile compromis

Jacques Jeannerat
Posté le 17.12.2015
Ainsi donc le Conseil d’Etat a décidé de fixer une « enveloppe » de bruit que l’aéroport ne pourra pas dépasser la nuit. Il s’agit là d’une décision éminemment politique, qui ménage la chèvre et le chou en faisant un pas en direction des riverains tout en limitant la casse pour l’aéroport. On notera au passage que le Conseil d’Etat a également invoqué la construction de logements pour justifier la camisole imposée à l’aéroport. Un argument à destination des milieux économiques, soutiens traditio