X
Menu

Investir dans une vision d’avenir

Jacques Jeannerat
Posté le 10/05/2017
Ayant eu l’occasion cette semaine, en compagnie de membres du Conseil et de collègues de la CCIG, de parcourir le tunnel CEVA de Champel en voie d’achèvement, plusieurs pensées me sont venues à l’esprit. Tout d’abord, l’admiration renouvelée devant le génie humain, capable de franchir une rivière et de creuser la montagne pour faire passer des trains. Certes, les tunnels ne sont pas une nouveauté. Mais aujourd’hui, le génie humain s’emploie aussi à créer des machines qui permettent d’accomplir u

France et Suisse reliées par le rail!

CCIG
Posté le 23/09/2016
Ca y est, la France et la Suisse sont réunies sous terre sur le chantier du CEVA. Ce vendredi, les équipes du CEVA ont démoli la dalle qui sépare les tubes sous le Foron, frontière naturelle entre les deux pays. Cela assure une continuité sur les 16 km de la ligne ferroviaire du futur Léman Express. Les riverains, impactés par les travaux depuis mai 2015, peuvent explorer les lieux cet après-midi!

Qui sème le vent, crée la tempête ... pour les autres

Nathalie Hardyn
Posté le 27/03/2014
Ainsi donc, on peut quantifier les dégâts causés par la recourite aigüe : 12 mois. Une année, c'est le retard causé aux travaux du CEVA par les multiples recours (pour mémoire : 65 devant le Tribunal administratif fédéral, puis 5 devant le Tribunal fédéral), motivés par des préoccupations d'ordre strictement privé pour une partie d'entre eux, par une méconnaissance des conditions d'une urbanisation moderne, pour les autres. Par l’absence de prise en compte du bien commun, toujours.   La CCIG

Stratégie cantonale «Mobilités 2030»: Des solutions concrètes plutôt qu'un carcan de restrictions

Nathalie Hardyn
Posté le 15/03/2013
Au mois d’octobre passé, le Conseil d’Etat a publié et mis en consultation le document Mobilités 2030, supposé exposer la vision gouvernementale quant au futur de la mobilité dans le canton. La CCIG fondait de grands espoirs sur le projet de « stratégie multimodale » et, même si elle salue la volonté affichée d’enterrer la hache de guerre, elle déplore l’esprit anti-circulation qui imprègne le document. Un biais idéologique dangereux La nécessité de trouver des compromis sur les enjeux qui