FR
EN

commerce

ShareThis

Mais il est où, hein, le Yuki?

CCIG
Posté le 01.12.2016
Les petits commerçants genevois ne veulent pas louper la période faste de décembre pour booster leurs affaires. 24 échoppes ont décidé de réaliser un totem du commerce du 1 er au 24 décembre. Sous l’intitulé « Yuki, le calendrier d’Avent », une enseigne pyramidale lumineuse indiquera qu’il se passe une activité à l’intérieur. Dans chacun des 24 magasins partenaires, les consommateurs trouveront un ou plusieurs mots éparpillés dans le désordre. Trois participants qui reconstitueront la phrase

« Touche pas à mes commerçants » !

Nathalie Hardyn
Posté le 23.11.2016
Pourquoi diable le dimanche est-il aussi sacro-saint à Genève ? Une ouverture est juste admise dans certains shops de dépannage familiaux. Le canton ne dispose même pas encore d'une zone touristique, comme à Ouchy. Dans un témoignage qu’il nous a transmis ces jours, un commerçant actif dans la boulangerie ne cache pas sa préoccupation. Pourtant, il n’est pas le plus affecté, sa spécialité lui donne le droit d’ouvrir le dimanche. Qui de mieux que lui pour relater la réalité des faits : il permet

Des facilitations pour les établissements privés

CCIG
Posté le 31.10.2016
Le service du commerce, le Scom, se veut facilitateur pour le monde économique: il a aménagé certains processus de simplification de la loi-cadre LRDBHD. C’est le cas d’un formulaire en ligne «intelligent», qui sera mis en ligne dès la mi-novembre : la demande ne pourra partir, s’il n’est pas complet ! On peut même l’enregistrer sur l’ordinateur pour éviter de devoir tout ressaisir périodiquement. Un guichet sera dédié à l’enregistrement de nouveaux venus au sein du service. Le 1 er janvi

Des procédures commerciales assouplies

CCIG
Posté le 28.10.2016
La loi genevoise sur le débit de boissons LRDBHD, introduite en début d’année, devrait désormais convenir à tous. Le Conseil d’Etat a formalisé l’accord trouvé avec la Ville de Genève. Les procédures seront simplifiées pour les lieux culturels ou sportifs, qui se sentaient lésés, mais aussi pour l’administration publique et l’ensemble des communes. La mise en conformité de l’autorisation d'exploiter posait parfois problème dans la restauration, l'hébergement et le divertissement. Le servic

Développons notre commerce durablement !

Jacques Jeannerat
Posté le 12.10.2016
Au risque de passer pour rétrogrades, peut-être certains acteurs du commerce et des services devraient-ils accepter de perdre parfois une part de leur clientèle, les « afficionados du web », pour se concentrer davantage sur celle dite traditionnelle. Celle qui fait confiance au service de proximité, au conseil «les yeux dans les yeux». Car l’humeur de l’internaute est changeante: hyperactif un jour, infidèle le lendemain. Les groupes spécialisés dans Internet ne se gêneront d’ailleurs pas, le mo

La Suisse vers des « bilatérales bis »?

CCIG
Posté le 05.10.2016
Le groupe de réflexion Avenir Suisse propose ses recettes pour garantir la prospérité de la Suisse. Il appelle à approfondir les relations économiques avec le reste du monde. Il recommande en particulier de libéraliser les services et l'agriculture, étant donné que le pays génère une majorité de revenus à l'étranger. Depuis 1980, son commerce extérieur a triplé, parvenant à 70% de son PIB. Avenir Suisse propose même un nouveau paquet d'accords avec l'Union européenne, appelé «Bilatérales Plus

Un nouveau concurrent pour le commerce genevois

CCIG
Posté le 21.09.2016
Les commerçants genevois ont une occasion de plus de trembler: le méga-centre commercial «Shopping Léman» ouvre ses portes aujourd’hui à Thonon, dans le Chablais français. En tout, 8000 m2, dont une grande partie d’espace «marché», qui humanise la grande distribution. Et c’est un promoteur franco-suisse qui a développé ce concept d’intermarchés à Douvaine, Allinges et Oyonnax. Il ne cache pas viser 40% de clientèle suisse, qu’elle vienne de Genève, Vaud ou Valais.

En juin, la marche des affaires est mauvaise dans les entreprises genevoises

CCIG
Posté le 05.07.2016
Communiqué du 30 juin 2016 de l'Office cantonal de la statistique Services financiers En juin 2016, la situation des affaires dans les services financiers genevois continue de se détériorer. Au cours des trois derniers mois, la demande de prestations s'est repliée, de façon toutefois un peu moins marquée que précédemment. Cependant, elle devrait quelque peu progresser durant le prochain trimestre. A plus long terme, les financiers de la place prévoient une légère amélioration de la marche de

Sabordage en Helvétie

Charles Lassauce
Posté le 06.01.2016
Tout ce qui est rare est cher ! Nul besoin d’être économiste pour comprendre cette assertion. Démontrée au fil des ans, cette vérité est reconnue de tous. Tous ? Non ! Une poignée d’irréductibles réunis sous l’appellation « Juso » pense pouvoir s’en affranchir… L’on sourirait volontiers de cette introduction si elle ne recouvrait pas une réalité matérialisée par l’initiative des Jeunes Socialistes (Juso) « Pas de spéculation sur les denrées alimentaires ». Oubliant que le prix de ces denrées

Un coup de pouce au commerce genevois

Nathalie Hardyn
Posté le 01.07.2015
La situation du commerce genevois, déjà fortement sous pression ces dernières années, s’est dégradée avec l’abandon du taux plancher. Les magasins genevois, dont les chiffres d’affaires étaient déjà affectés par le tourisme d’achat et la baisse générale de fréquentation, se trouvent ainsi dans une position de plus en plus difficile. Si le recours à Internet pour effectuer des achats et le franc fort sont des données structurelles, il y a au moins un aspect sur lequel il serait facile d’agir :

Timide ouverture des commerces le dimanche

Jacques Jeannerat
Posté le 25.02.2015
Le Conseil fédéral a approuvé la semaine dernière une révision de la législation sur le travail permettant aux centres commerciaux situés en région touristique d'ouvrir le dimanche, sous conditions. Cette disposition est en phase avec son temps : en effet, le « shopping » figure désormais dans les motifs principaux de voyage en Suisse, comme le relève le rapport du Conseil fédéral.   Cette évolution demeure pourtant très timide. Le centre commercial devra être situé dans une station touristi