X
Menu

La voie solitaire n'est pas dans l’ADN de la Suisse!

Nathalie Hardyn
Posté le 03/10/2018
C’est sous le slogan mensonger de l’autodétermination que l’initiative du 25 novembre prochain tentera de séduire la population et les cantons. Mais on ne doit pas tomber dans le piège : ce texte est une bombe en puissance. En cas d’application, il risque de faire péricliter des siècles de bonnes relations de la Suisse avec le reste du monde. En instituant la primauté du droit helvétique sur le droit international, c’est une balle dans le pied que se tirerait Dame Helvétie, à l’image du dessin d

Droit international public : allié de la Suisse, des entrepreneurs et des citoyens

Amanda Müller
Posté le 05/09/2018
Dans un monde interdépendant, le droit international n’est pas seulement l’affaire de spécialistes, mais bien l’affaire de tous. Il influence le quotidien de chacun, offre des opportunités et vise à protéger les individus et les populations. Le 25 novembre prochain, le peuple se prononcera en votation sur la place du droit international dans l’ordre juridique suisse. Dans cette perspective, il est utile de rappeler ce qu’il représente pour la Suisse. Le droit international public régit les re