FR
EN

fiscal

ShareThis

Avançons sans précipitation !

CCIG
Posté le 24.10.2016
L’échéance pour l’échange automatique de renseignements fiscaux approche pour les banques suisses. Le Conseil fédéral doit bientôt adopter sa version définitive, en vue d’une application de la procédure dès 2017. Aux établissements de collecter des données sur les avoirs de nombreux clients étrangers à l’attention de l’administration fédérale. Interrogé ce lundi dans « la Tribune de Genève », le directeur de l’Association de banques privées suisses Jan Langlo demande au gouvernement «de se pr

La fraude fiscale passe désormais par le numérique

CCIG
Posté le 30.09.2016
Comment prévenir la fraude, en particulier fiscale? Cette question sensible était au cœur du dernier petit déjeuner des PME et start-up, ce vendredi matin à la CCIG.   Après un message de bienvenue de Kustrim Reka, délégué à la promotion économique, et d’Alexandra Rys, de la CCIG, plusieurs orateurs se sont succédé. Paul Wang, du réviseur Ernst&Young, a fait le point sur la thématique. Il y a eu présentation du programme préventif à l'espionnage économique de la Confédération «Prophy

La Suisse compétitive, mais la Genève financière à la peine

CCIG
Posté le 28.09.2016
La cherté du franc et les taux d’intérêt négatifs n’ont pas détrôné la Suisse de son rang de nation la plus compétitive au monde. C’est ce que conclut le World Economic Forum dans son dernier rapport. Parmi ses atouts, on trouve  l’innovation, l’excellence académique et une concentration de spécialistes mondiaux. Au rang des faiblesses demeurent la problématique fiscale et la limitation du marché national. Mais les banques suisses sont à la traîne, d’après le classement annuel de «Z/Yen Group

Paris presse à nouveau Berne en matière fiscale

CCIG
Posté le 26.09.2016
Paris demande de fournir l'identité de clients français détenant 45'000 comptes à la banque UBS. C’est ce que révèle ce matin le journal «le Parisien/Aujourd'hui» concernant des clients domiciliés dans l’hexagone, sur la base de données datant d’une dizaine d’années. C’est en mai que cette demande d'assistance administrative fiscale a été émise, vu les milliards d'euros de manque à gagner.