FR
EN

main-d'oeuvre qualifiée

ShareThis

Les talents, matière première de l’économie suisse

Jacques Jeannerat
Posté le 16.09.2014
En l’absence de matières premières, la Suisse se nourrit – au propre aussi bien qu’au figuré – des savoir-faire qu’elle a développés au fil du temps et de ceux qu’elle suscite aujourd’hui. La pérennité de ce système repose sur la qualité des cerveaux dont dispose son économie. Comme le montrent divers indices, notamment le Global Talent Competitiveness Index (GTCI) publié pour la première fois fin 2013, la Suisse est première de classe pour ce qui est de créer et d’attirer des talents 1 . Cepe