X
Menu

Vivre ou laisser mourir

Philippe Meyer
Posté le 23/08/2013
Genève n'aurait pas vécu de réussite économique ni de rayonnement international sans son aéroport. La décision de Swissair, en 1996, de supprimer tous ses vols long-courriers (sauf New York) au départ de Cointrin avait été vécue par les Genevois, à juste titre, comme une menace sur leur prospérité. La montée en puissance des compagnies à bas coûts et l’important travail de démarchage réalisé auprès de compagnies étrangères avaient permis de rétablir ces liaisons et d’enrichir le réseau européen.