FR
EN

ouverture des magasins

ShareThis

Vide conventionnel dans le commerce de détail

Nicolas Grangier
Posté le 15.06.2017
Le 27 novembre dernier, la population genevoise plébiscitait une modification de la loi cantonale sur les heures d'ouverture des magasins ; celle-ci laisse la possibilité aux commerces locaux d’ouvrir trois dimanche par année, par exemple lors des fêtes de fin d’année, tant qu’il existe une convention collective de travail obligatoire pour le secteur du commerce de détail. Malheureusement, les syndicats ont dénoncé la convention en vigueur pour la fin juin de cette année, alors qu’elle était

« Touche pas à mes commerçants » !

Nathalie Hardyn
Posté le 23.11.2016
Pourquoi diable le dimanche est-il aussi sacro-saint à Genève ? Une ouverture est juste admise dans certains shops de dépannage familiaux. Le canton ne dispose même pas encore d'une zone touristique, comme à Ouchy. Dans un témoignage qu’il nous a transmis ces jours, un commerçant actif dans la boulangerie ne cache pas sa préoccupation. Pourtant, il n’est pas le plus affecté, sa spécialité lui donne le droit d’ouvrir le dimanche. Qui de mieux que lui pour relater la réalité des faits : il permet

Une libéralisation modeste mais bienvenue

Nathalie Hardyn
Posté le 09.11.2016
Le 27 novembre, les électeurs auront le pouvoir de donner une bouffée d’oxygène aux commerces genevois ou de les pousser plus près du gouffre. L’initiative « Touche pas à mes dimanches ! » a pour but d’empêcher toute réflexion sur l’opportunité et la possibilité pour Genève de se doter à l’avenir d’une zone touristique permettant, dans un périmètre restreint et bien défini, l’ouverture de certains commerces le dimanche, sur le modèle des commerces sis à Ouchy, par exemple. Elle doit être reje

Timide ouverture des commerces le dimanche

Jacques Jeannerat
Posté le 25.02.2015
Le Conseil fédéral a approuvé la semaine dernière une révision de la législation sur le travail permettant aux centres commerciaux situés en région touristique d'ouvrir le dimanche, sous conditions. Cette disposition est en phase avec son temps : en effet, le « shopping » figure désormais dans les motifs principaux de voyage en Suisse, comme le relève le rapport du Conseil fédéral.   Cette évolution demeure pourtant très timide. Le centre commercial devra être situé dans une station touristi

Ouverture des magasins : fédéralisme ou efficacité ?

Eric Biesel
Posté le 19.06.2014
En proposant une harmonisation des horaires d'ouverture des commerces jusqu’à 20h au niveau national, le projet de Loi fédérale sur les heures d’ouverture des magasins, dont la consultation s'est achevée fin mai, se traduirait, pour Genève, par la faculté offerte aux commerces d’ouvrir tout au plus une heure supplémentaire par jour (une demi-heure le vendredi).   La CCIG considère que ces nouveaux horaires - aisément mémorisables comparé à la situation actuelle - répondent à l’évolution des