X
Menu

La CCIG regrette le refus populaire de traverser la rade

ccig@admin
Posté le 28/09/2014
(Genève, le 28 septembre 2014) La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) prend acte avec regret de la décision des Genevois de refuser l’initiative constitutionnelle « Pour une traversée de la rade ». Le problème de la mobilité à Genève reste donc entier.   «Les peurs se sont additionnées», analyse Jacques Jeannerat, directeur de la CCIG. «Impact sur la nappe phréatique, coût final de l’infrastructure, durée des travaux, incertitudes quant à l’effet sur le trafic o