X
Menu

RIE 3 soutenue par les cantons-villes

CCIG
Posté le 09/01/2017
  La réforme RIE 3 a reçu aujourd’hui le soutien des directeurs cantonaux de Genève, Zurich et Bâle-Ville, soit les trois grands cantons urbains du pays. Selon eux, cette réforme soumise au vote des Suisses le 12 février permettra de maintenir l’emploi et des conditions cadre attractives, tout en s’adaptant aux standards internationaux. Le conseiller d’Etat Pierre Maudet a déclaré que la RIE 3 était « un véritable instrument de développement économique ».

La réforme RIE 3 désormais affinée

CCIG
Posté le 16/11/2016
Le projet de réforme RIE 3 avance à Genève. Suite à une large consultation, le Conseil d’Etat a affiné son concept, présenté fin août, sur l’imposition des entreprises. Plusieurs projets de loi associés seront transmis au Grand Conseil. Sans surprise, le fameux taux de 13,49% est maintenu, malgré certaines demandes de variations. 60 millions de francs récurrents serviront à financer des projets pour la petite enfance, la formation professionnelle ou l’emploi. 220 autres millions alimenteront

RIE 3 – un projet sur la bonne voie

Communiqué de presse
Posté le 30/08/2016
Préservation de l’emploi et compatibilité internationale : la stratégie du Conseil d’Etat vise juste. Mais la cohérence lémanique se serait mieux accommodée d’un taux inférieur et d’une renonciation à un prélèvement de 0,22% sur les salaires.

RIE 3 – construction en cours

Charles Lassauce
Posté le 20/04/2016
« C’est au pied du mur qu’on reconnaît le maçon ». Cet adage, emprunté au monde du bâtiment, se prête parfaitement à la tâche qui attend le ministre des finances, Serge Dal Busco. Après des mois de préparation, l’élaboration de fondations solides et le développement d’une vision claire des contours de l’ouvrage – avec notamment le cap solide d’un taux d’imposition des entreprises de 13% - la réforme de l’imposition des entreprises (RIE 3) entre à présent dans sa phase de réalisation. Moment de t

RIE 3 : objectif 13

Charles Lassauce
Posté le 30/03/2016
Le plébiscite vaudois à la réforme cantonale de l’imposition des entreprises – plus de 87% de votes positifs – sonne le glas des atermoiements genevois et devrait dissuader les tenants de la « meilleure idée » de poursuivre leur travail de sape. Dans le même temps le Conseil national faisait très bon accueil au projet de réforme, notamment en acceptant la taxe au tonnage telle que proposée par Genève. Le Conseil d’Etat, qui attendait pour annoncer un taux le vote des Chambres fédérales, devrait