FR
EN

scrutin

ShareThis

Mobilité : cohérence et équilibre ou clientélisme ?

Nathalie Hardyn
Posté le 05.10.2016
Voici quatre mois, les électeurs genevois acceptaient à une écrasante majorité la loi « pour une mobilité cohérente et équilibrée ». Dans l’euphorie du scrutin, chacun s’est pris à rêver d’une union sacrée, où l’intérêt partisan céderait le pas à l’intérêt collectif. Avec la rentrée, les rêves se sont envolés, et le clientélisme a repris le dessus. La CCIG tire la sonnette d’alarme. Alors que le Grand Conseil vient de voter un léger relèvement des tarifs TPG, Ensemble à Gauche annonce déjà la