FR
EN

spéculation

ShareThis

Le parlement soutient la loi Longchamp

CCIG
Posté le 23.09.2016
La loi Longchamp va-t-elle vraiment régler la spéculation dans la PPE? En tous cas, elle n'a pas suscité d'opposition ce jeudi soir au Grand Conseil, qui a adopté ce texte. II est destiné à obliger l'acquéreur d'un appartement en propriété par étage (PPE) en zone de développement à l'habiter pendant la période de contrôle par l'Etat. Ce qui inciterait à mettre fin à la spéculation. Le peuple ne votera donc pas sur l'initiative "Halte aux magouilles immobilières". Affaibli lors de son adoption en

Un bulletin, treize objets dimanche !

Jacques Jeannerat
Posté le 24.02.2016
C’est la dernière ligne droite pour vous prononcer sur les douze objets (13 à Genève) soumis en votation ce dimanche. Certains ont été relativement bien débattus : la suppression des allègements fiscaux (« Pas de cadeaux aux multinationales »), l’interdiction à tous les acteurs financiers établis en Suisse de participer aux marchés des produits dérivés sur les produits agricoles (initiative sur la spéculation sur les denrées alimentaires), la construction de logements aux Vernets ou encore la ré

Initiative JUSO : les dérives de la démocratie ?

Vincent Subilia
Posté le 10.02.2016
Si chacun convient avec Winston Churchill que la démocratie est le moins mauvais des systèmes, l’initiative dite « sur la spéculation » en illustre les limites. Dans l'inconscient collectif, associer « spéculation » à « denrées alimentaires » équivaut à conjuguer de façon caricaturale la rapacité économique à la malnutrition endémique de certaines régions du globe. Et pourtant, les études scientifiques confirment que le prix des denrées alimentaires ne résulte pas de la spéculation sur le mar

L'ABANDON !!!

Pierre Poncet
Posté le 16.01.2015
Hier, la BNS a jeté l’éponge après trois ans d’un difficile labeur pour stabiliser le franc suisse.   L’envol de notre monnaie a été accompagné d’une pluie de critiques : l’industrie d’exportation en premier lieu, suivie du secteur du tourisme, ainsi que du commerce de détail dans les cantons frontaliers… sans oublier nombre de banquiers, déjà habitués à être abandonnés par leurs autorités !   Entre 10h30 et 17h30, le franc s’est envolé de 15% et la bourse suisse a chuté de presque 10% :