X
Menu

Genève à l'heure du SIHH

CCIG
Posté le 13/01/2017
Le Salon international de la haute horlogerie SIHH s'ouvre à Genève pour la 27 e fois. Une édition marquée par l'ouverture partielle au public. 3000 clients sont attendus ce vendredi, après un pré-enregistrement en ligne. Le secteur, on le sait, est chahuté depuis un an et demi, avec un fort recul des exportations, notamment dans le luxe. La CCIG est convaincue qu’il faut tout faire pour encourager les échanges commerciaux et promouvoir le label Swiss made, argument essentiel dans ce secteur

Swissness : chance et défi

Jacques Jeannerat
Posté le 01/06/2016
Le Swissness représente autant une grande chance pour l’économie suisse qu’un défi important pour les entreprises. Chance tout d’abord. Le « made in Switzerland » est considéré, à juste titre, comme un gage de qualité au niveau mondial et représente une plus-value importante pour nos produits. Le travail quotidien de nos entreprises et l’excellence de notre tradition industrielle et agricole sont ainsi reconnus à leur juste valeur. Les entreprises genevoises trouvent historiquement leur compte d

Les zones franches restent « suisses » !

Jacques Jeannerat
Posté le 09/09/2015
Lors de la consultation sur les ordonnances de mise en œuvre du projet «Swissness», en 2014, la CCIG avait insisté sur la nécessité de conserver les zones franches dans le périmètre « Swissness ». Elle se réjouit de ce que le Conseil fédéral a suivi le même raisonnement. En effet, la plus grande part du lait utilisé par les Laiteries réunies et de nombreuses cultures maraîchères sont localisées dans les zones franches. Historiquement, les Laiteries réunies ont toujours travaillé avec du lait

Le prix de la réputation

Alexandra Rys
Posté le 15/04/2013
Il est un fait que la marque « Suisse » – et le symbole de la croix fédérale – ajoute de la valeur, même si elle est difficile à chiffrer avec précision, à un objet. Dans l’industrie, fût-ce l’industrie du luxe comme l’horlogerie, cette valeur ajoutée est de l’ordre de 20%, soit 1% de PIB.   En proposant que 60% au moins du prix de revient d’un produit soit réalisé en Suisse, le Conseil fédéral a fixé un seuil pertinent qui tient compte des réalités physiques (p. ex. disponibilité des matièr