FR
EN

traversée

ShareThis

Marbre ou encre sympathique ?

Nathalie Hardyn
Posté le 09.12.2015
Le Grand Conseil a adopté vendredi dernier une loi qui promet aux Genevois « une mobilité cohérente et équilibrée ». Les envolées lyriques qui ont résonné dans la salle des Cents seront oubliées quand il s’agira de voter en juin prochain. Pour l’heure, la CCIG demeure inquiète quant à l’impact de cette future loi sur le tissu économique ; et elle n’est pas mécontente que plusieurs élus aient déclaré vouloir veiller à ce que sa mise en œuvre tienne compte des besoins des entreprises et du maintie

La CCIG regrette le refus populaire de traverser la rade

ccig@admin
Posté le 28.09.2014
(Genève, le 28 septembre 2014) La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) prend acte avec regret de la décision des Genevois de refuser l’initiative constitutionnelle « Pour une traversée de la rade ». Le problème de la mobilité à Genève reste donc entier.   «Les peurs se sont additionnées», analyse Jacques Jeannerat, directeur de la CCIG. «Impact sur la nappe phréatique, coût final de l’infrastructure, durée des travaux, incertitudes quant à l’effet sur le trafic o