FR
EN

Une nouvelle charte territoriale adaptée

ShareThis
Jacques Jeannerat
Posté le 27.02.2013
Opinions

Le Plan directeur cantonal 2030 est déposé. Pour qui se préoccupe du développement du canton, cet événement est particulièrement marquant. Au-delà des aspects techniques qu’il recouvre, sa dimension politique est essentielle : le plan directeur cantonal est le reflet des anticipations des autorités pour les années à venir.

Succédant à une vision timorée du développement de Genève, induite par la crise de la fin des années 90, le projet proposé est le reflet d’une volonté marquée d’accompagner une croissance ordonnée du canton. Des réserves de terrains à bâtir – logements et activités – sont identifiées en application des principes énoncés par la nouvelle constitution genevoise : une agglomération compacte, multipolaire et verte.

Chaque groupe d’intérêt trouvera matière à critique : Pic-Vert regrettera l’extension de la ville sur les zones villas,  les agriculteurs l’emprise de 2,9% sur la zone agricole, les partisans du repli la prise en compte d’une croissance de la population pouvant atteindre 100 000 personnes. C’est dire si les autorités politiques devront s’employer à faire connaître ce plan aux Genevois et à démontrer la qualité du consensus, cher au fonctionnement de nos institutions, qu’il représente.

Dans ce contexte, il convient de saluer l’effort de communication lié à ce plan directeur. Le fascicule « Genève Envie », destiné à un large public, vulgarise et précise la vision politique ayant conduit au plan directeur proposé. Associée à une planification réaliste – sélection de projets de développement prioritaires –, cette volonté d’information devrait permettre un débat de niveau cantonal, plutôt que les combats de prés carrés connus dans certaines communes.

La tendance économique et sociale va vers un développement de notre canton. L’aménagement futur, tel que préconisé, devrait accompagner harmonieusement cette évolution, tant au niveau du logement que des activités. Il est temps que Genève adopte une nouvelle charte territoriale. Le projet proposé, issu d’un processus d’élaboration de près de trois ans, remplira parfaitement ce rôle.

0 commentaire