FR
EN

Râler à bon escient !

ShareThis
Jacques Jeannerat
Posté le 10.04.2013
Opinions

La CCIG a accueilli, ce jour, la conférence de presse des Chambres de commerce latines, présentant le résultat de la 6e étude sur la compétitivité des administrations cantonales. Dans ce cadre, quelque 800 entreprises romandes ont évalué la compétence, la disponibilité, l’efficacité et d’autres paramètres de diverses administrations cantonales. Est-ce une surprise ? Genève finit avant-dernière du classement général et bonne dernière relativement à l’administration fiscale et aux services de formation professionnelle.

 

En soulignant ces points, il ne s’agit pas de manifester l’esprit râleur typique à Piogre, mais de mettre le doigt là où ça fait mal. Il y a quelques années, à la faveur d’une précédente livraison de cette étude, nous avions souligné qu’il était tout à fait anormal que la délivrance d’un permis de travail prenne trois fois plus de temps à Genève que dans les autres cantons. Six mois plus tard, ce délai avait été réduit de moitié…

 

Aujourd’hui, notre administration, en particulier celle des finances, doit sérieusement s’atteler à améliorer la disponibilité des interlocuteurs (60% d’insatisfaction !) et leur serviabilité. Il est temps qu’elle se rappelle qu’elle est au service de la population et des entreprises. Les Genevoises et les Genevois lui ont démontré de manière sonnante et trébuchante, le 3 mars dernier, qu’ils tenaient leurs fonctionnaires en haute estime. A ceux-ci de se montrer à la hauteur des légitimes attentes des contribuables !

 

 (e-ccig du 10 avril 2013)

0 commentaire