FR
EN

Pas de qualité de vie élevée sans entreprises fortes

ShareThis
Pierre Poncet
Posté le 15.05.2013
Opinions

Membre du Bureau de la CCIG en qualité de trésorier depuis 2007, c’est un honneur pour moi d’en être aujourd’hui le président. Notre canton est à la croisée des chemins et j’ai la conviction que la CCIG a un rôle pivot à jouer dans le maintien d’un tissu économique fort et, donc, d’une qualité de vie élevée pour l’ensemble de ses habitants. Car n’oublions pas que la prospérité dont jouit Genève – cette prospérité suisse sur laquelle est assise, depuis 1937, notre paix du travail que bien des Etats nous envient – est due à un tissu économique sain et dynamique.

 

Je souhaite mettre mon expérience de chef d’entreprise à votre service, vous entrepreneurs qui constituez l’économie genevoise, que vous soyez une PME ou une « multi », car Genève a autant besoin de l’un que de l’autre. La voix de la CCIG résonnera d’autant plus fort que les entreprises qui en sont membres sont nombreuses et diverses. N’hésitez donc pas à suggérer à vos partenaires d’affaires de nous rejoindre.

 

La surrèglementation galopante à laquelle nous sommes confrontés, en particulier en matière fiscale, sera le principal défi des prochains mois. L’un des objectifs prioritaires de la Chambre est d’assurer une charge supportable tant pour les personnes morales que physiques, car c’est encore l’une des manières les plus efficaces d’aider les entreprises à investir et à créer de l’emploi.

0 commentaire