FR
EN

Du pain sur la planche

ShareThis
Jacques Jeannerat
Posté le 13.11.2013
Opinions

L’économie genevoise attend du nouveau gouvernement qu’il fasse la démonstration de sa compréhension des enjeux importants auxquels est confronté le canton. Il ne s’agit pas de prôner la croissance pour la croissance, mais de se rappeler que seule une économie vigoureuse et inventive est créatrice d’emplois. Dans un monde qui se complexifie, l’heure est à présent à l’analyse approfondie des problématiques, à la définition de solutions et à une mise en œuvre déterminée, loin des calculs électoraux, des formules à l’emporte-pièce et des pseudo-bonnes idées qui n’ont généralement pour seul mérite que de toucher la pointe émergée d’un iceberg.

 

Plusieurs des nouveaux conseillers d’Etat ont été parlementaires fédéraux. Espérons qu’ils auront à cœur de faire en sorte que la Berne fédérale soit sensibilisée aux besoins de Genève. De même, la construction d’un véritable Grand Genève doit prendre corps car c’est déjà, au plan économique, une réalité.

 

Fidèle à sa mission, la CCIG sera vigilante quant au maintien des conditions cadre indispensables à une économie saine mais le Conseil d’Etat trouvera toujours en elle un partenaire de discussion et une force de proposition.

0 commentaire