FR
EN

Vers une pénurie d’apprentis ?

ShareThis
Jacques Jeannerat
Posté le 07.11.2013
Nouvelles

Le second baromètre suisse des places d’apprentissage pour l’année 2013 montre que le nombre de places d’apprentissage proposées a augmenté, de même que … le nombre de places non attribuées, qui se montent à 8'500 cette année, soit 9% du total. Les branches techniques, la construction, l’architecture et les services comptent le plus grand nombre de places d’apprentissage inoccupées. Selon les entreprises sondées, cette situation est due au manque de candidatures adéquates, ce qui résulte notamment de l'évolution démographique car le nombre de jeunes en fin de scolarité obligatoire est en recul depuis 2009.

Dans son Etude 2012, dédiée à la formation, la CCIG avait relevé que Genève prisait peu l’apprentissage. Au plan fédéral, 70% des jeunes choisissent ce modèle, alors qu’à Genève cette proportion n’est que de 25%, bien qu’en croissance constante. Ainsi, le nombre de places d’apprentissage a augmenté de plus de 7% entre 2010 et 2011. Beaucoup de pays nous envient notre système d’apprentissage. Comme l’a dit Guy Vibourel lors du Séminaire économique de la semaine dernière, notre économie a besoin de « mains habiles et de cerveaux bien faits et il ne faut surtout pas séparer les deux. » Rappelons que l’apprentissage demeure une excellente porte d’entrée dans le monde du travail puisque 90% des diplômés d’apprentissage trouvent un emploi dans les 6 mois suivant l’achèvement de leur formation.

0 commentaire