FR
EN

Timide ouverture des commerces le dimanche

ShareThis
Jacques Jeannerat
Posté le 25.02.2015
Opinions

Le Conseil fédéral a approuvé la semaine dernière une révision de la législation sur le travail permettant aux centres commerciaux situés en région touristique d'ouvrir le dimanche, sous conditions. Cette disposition est en phase avec son temps : en effet, le « shopping » figure désormais dans les motifs principaux de voyage en Suisse, comme le relève le rapport du Conseil fédéral.

 

Cette évolution demeure pourtant très timide. Le centre commercial devra être situé dans une station touristique ou se trouver à moins de quinze kilomètres de la frontière et à proximité d’une autoroute ou d’une gare. De plus, seuls les centres commerciaux sont concernés et ils doivent répondre prioritairement aux besoins du tourisme. Le cadre posé est donc des plus sévères. Pourtant, les besoins sont réels. Les cantons frontaliers souffrent du tourisme d’achat, notamment en raison des horaires d’ouverture plus souples de l’autre côté de la frontière, et le franc fort ne fait que renforcer ce phénomène. De plus, le tourisme constitue un secteur économique clé de la région lémanique et la clientèle risque de s’étonner encore longtemps du fait que les magasins affichent « fermé » le dimanche, même en belle saison.

 

Espérons donc que cette décision soit un premier pas et que les commerces arriveront à en tirer le meilleur profit, dans le respect de la protection des travailleurs et du partenariat social.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés