FR
EN

Lorsque l’innovation suisse déploie ses ailes

ShareThis
Vincent Subilia
Posté le 08.07.2015
Opinions

Les températures caniculaires qui sévissent actuellement ont pour vertu élémentaire de nous rappeler la source d’énergie essentielle que recèle l’astre solaire.

Solar Impulse 2 l’a parfaitement intégré ; si le fier aéronef de Bertrand Piccard s’en nourrit, ce véritable phœnix de l’innovation technologique permettra avant tout au savoir-faire helvétique de gagner encore en faire savoir.

Les applications pratiques que cette épopée aérienne est susceptible de générer sont considérables. Certes, l’avion a décollé d’Abu Dhabi (plutôt que de Payerne), il n’en demeure pas moins que le gage de fiabilité associé au « Swiss made » imprègne cette aventure.

A la veille de la conférence de Paris, Solar Impulse 2 répond au défi climatique, en valorisant les énergies renouvelables ; ce faisant, il écrit une nouvelle page de l’histoire de l’aviation.

A l’instar d’Alinghi, issu d’un pays par ailleurs exempt d’accès à la mer, Solar Impulse offre une illustration de premier plan des atouts helvétiques. Ceux d’une nation largement privée de matière première, mais pas de matière grise, qui se nourrit de son ouverture au monde.

Alors que le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann s’imprègne actuellement de ce bastion de l’innovation qu’est la Silicon Valley, gageons que notre ambassadeur volant perpétuera l’esprit de pionnier qui a toujours animé la Suisse ; espérons également qu’en ces temps économiques contrastés où l’esprit entrepreneurial doit être valorisé, il incarnera cette prime à l’excellence indispensable à la vitalité de notre tissu économique.

A l’instar des héros de Jules Verne, il aura à tout le moins le précieux mérite de nous rappeler qu’il vaut mieux vivre ses rêves que rêver sa vie.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés