FR
EN

De nouveaux services pour marquer ses 150 ans

ShareThis
Communiqué de presse
Posté le 29.10.2015
Communiqués de presse

Fondée en 1865, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève marque ses 150 ans en lançant deux nouveaux services : un partenariat avec SwissCaution, évitant aux titulaires de carnets ATA/CPD de déposer une garantie bancaire, et PME Connect, « guichet » de premier conseil aux entreprises. En outre, elle souhaite célébrer cet anniversaire en entamant une réflexion sur le futur de la place économique genevoise, lors de la « Journée de Genève » qu’elle organise le 5 novembre prochain.

« Eclairer le gouvernement »
Il y a 150 ans, les luttes entre factions politiques rivales atteignaient un paroxysme tel que la Confédération envoyait des troupes rétablir le calme à Genève. C’est à ce moment qu’un groupe d’hommes éclairés et déterminés, emmenés par Ernest Pictet, jugea venu le temps d’assurer la défense et la promotion du commerce et de l’industrie genevois dans le but «d’éclairer le gouvernement cantonal et fédéral de ses renseignements (et) de leur adresser des demandes et des suggestions. (…) [La Chambre de commerce] aura aussi à propager nos principes de liberté commerciale dans le reste de la Suisse… ».
 
La Chambre de commerce a été représentative dès son origine de toutes les composantes du tissu économique genevois même si, aujourd’hui, la chaudronnerie de précision a remplacé la fonderie et les transports internationaux, la tannerie. L’évolution du nom de l’institution a, lui aussi, reflété les mutations de l’économie : le terme « industrie » a été ajouté en 1961, celui de « services », en 2006.
 
Si le principe de liberté de commerce est désormais bien établi dans le reste du pays, la mission première de la CCIG est inchangée : assurer une économie forte, permettant aux acteurs qui constituent le tissu économique local d’exercer leur activité de manière pérenne. Dans cette optique, elle lance aujourd'hui deux nouveaux services.

Exporter sans devoir mobiliser des fonds
La CCIG a conclu un partenariat stratégique avec la compagnie d’assurances SwissCaution destiné à offrir la possibilité d’établir des carnets ATA/CPD sans obliger les titulaires à déposer une garantie bancaire en faveur de la CCIG.
 
Les carnets ATA/CPD sont des documents douaniers internationaux qui permettent l’importation temporaire de marchandises sans payer la TVA et les droits de douane. Ils sont délivrés et acceptés dans la plupart des pays du monde.
 
Grâce à ce partenariat innovant, dont la mise en œuvre effective est prévue au 1er décembre prochain, ce sont potentiellement quelque 150 millions de francs qui resteront à disposition des entreprises genevoises et qu’elles pourront utiliser dans le développement de leur entreprise.
 
Fondée en 1991, SwissCaution est la première compagnie d’assurances en Suisse pour la garantie de loyer sans dépôt bancaire. SwissCaution couvre plus de 700 millions de francs de garantie de loyer pour 170 000 clients affiliés représentant 3 milliards de francs d’état locatif annuel. SwissCaution est agréée par la FINMA.
 
PME Connect : les compétences des membres au service des membres
Toujours dans le but d’élargir son offre de services, la CCIG a décidé de mettre en place une forme de guichet universel, fonctionnant par l’entremise des compétences de ses membres, dont le but est de répondre aux interrogations de l’ensemble des entrepreneurs, membres de l’association, sur quelques grandes thématiques liées à la gestion d’entreprise auxquelles ils pourraient être confrontés sans toutefois savoir auprès de qui s’adresser.
 
Pour son lancement, le premier PME Connect traite des questions liées au financement, à la restructuration et à la transmission tant du point de vue des entreprises que de celui des investisseurs institutionnels ou privés.
 
Le service PME Connect se déroule en deux phases. Il débute par un séminaire, le 10 novembre 2015, lors duquel des spécialistes traitent de la thématique retenue au travers d’exemples pratiques, représentatifs des problèmes les plus courants. Dans la deuxième phase, le membre qui le désire peut convenir d’un entretien individuel avec les spécialistes – trois au minimum – au tarif unique de 150 francs.
 
Journée de Genève, le 5 novembre 2015
Enfin, à l'occasion de ses 150 ans, la CCIG a souhaité entamer une réflexion sur le futur de Genève et, particulièrement, de son tissu économique, au travers d’une série d’ateliers qui auront lieu le 5 novembre prochain. Les thèmes abordés iront de l'impact des révolutions technologiques sur les banques à la culture appréhendée comme un secteur économique, en passant par le négoce international, le poids de la marque Genève, le futur de l'inventivité suisse ou les tribulations du PAV. Le programme peut être consulté à ici. La journée est gratuite mais l’inscription obligatoire.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés