FR
EN

Esprit de coupole plus qu’esprit de clocher

ShareThis
Pierre Poncet
Posté le 28.10.2015
Opinions

Le succès de la troisième réforme de l’imposition des entreprises - la fameuse RIE III - est vital pour l’avenir de la place économique genevoise. Il en va de même du futur de nos relations avec l’Union européenne, qui revêt une importance majeure pour notre prospérité. Enfin, le développement de nos infrastructures doit constituer un enjeu prioritaire, Genève ayant longtemps été le parent pauvre de la politique fédérale en la matière.

La CCIG s’engage résolument pour une politique économique favorable aux entreprises. Le 8 novembre, un candidat au Conseil des Etats aura le « profil de l’emploi » idéal. De par ses fonctions professionnelles, son engagement pour une économie forte et sa sensibilité aux besoins des entreprises, Benoît Genecand – chef d’entreprise et membre de la CCIG - saura défendre à Berne les intérêts de notre canton, de nos entreprises et de nos emplois.

On ne saurait exagérer l’importance de la législature à venir pour Genève. Ces défis réclameront de l’engagement, de l’optimisme pour l’avenir et du réalisme quant à nos besoins. Le 8 novembre donc, pour éviter à Genève un chemin de croix long de quatre ans, mettons celle-ci dans la bonne case !

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés