FR
EN

Mission économique à Singapour et Kuala Lumpur : Source d’inspiration et de synergies

ShareThis
CCIG
Posté le 06.01.2016
Dossiers CCIGinfo

Du 9 au 17 octobre dernier, la CCIG a organisé, conjointement avec le Service de la promotion économique de l’Etat de Genève, une délégation économique à destination de Singapour et Kuala Lumpur.

Conduite par le conseiller d’Etat Pierre Maudet, celle-ci était destinée à promouvoir les atouts genevois auprès de ces relais de croissance prioritaires d’Asie du Sud-Est ; à Singapour d’abord –cité Etat qui célèbre les 50 ans de son indépendance et présente un réel potentiel de synergies, au-delà de la concurrence qu’elle exerce – et à Kuala Lumpur ensuite, capitale de la Malaisie, pays qui préside cette année l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et recèle de riches opportunités d’affaires.

La CCIG était représentée par son président, Pierre Poncet, son directeur adjoint, Vincent Subilia, un membre de son Conseil, Claude Membrez, directeur général de Palexpo, ainsi que par certains de ses sponsors, tels que la BCGE et des Ports-Francs et Entrepôts de Genève. La participation de l’Université de Genève, en la personne de son vice-recteur le professeur Jean-Marc Triscone ainsi que du secrétaire général adjoint, Didier Raboud, est également saluée.

Forte d’une trentaine d’entrepreneurs genevois, de secteurs d’activités divers, la délégation fut rythmée par un programme dense et intense de réunions en haut lieu, de rencontres stratégiques et d’événements à caractère social. Furent ainsi organisées des visites de fleurons du tissu économique genevois, à l’instar des sites de R&D Procter & Gamble, de Firmenich ou encore de la banque Bordier, auxquelles s’ajoutèrent notamment des séances avec les acteurs locaux, dont la société de négoce Wilmar, laquelle a annoncé son implantation à Genève, ou Asia Plantation Capital, qui y prendra prochainement ses quartiers pour l’Europe.

Les membres de la délégation purent également prendre la mesure du dynamisme hors norme de Singapour, à la faveur d’une visite de son port (organisée grâce aux bons soins de Mercuria) ; une découverte de la bourse de Singapour, de même que de son institution d’arbitrage, eurent également lieu.

Pour promouvoir les atouts de Genève, deux manifestations d’ampleur furent orchestrées. La première à l’endroit d’une trentaine d’acteurs du négoce asiatiques, sous forme de déjeuner au « Swissotel » de Singapour, en présence du secrétaire général du STSA (Swiss Trading and Shipping Association), Stéphane Graber ; la seconde à destination de représentants économiques malaisiens de haut niveau qui envisagent un déploiement de leurs activités depuis la Suisse, lors d’un dîner à Kuala Lumpur.

Autre objectif du déplacement singapourien : prendre une part active à l’ouverture du salon SIBOS, véritable « Telecom de la finance », dont Genève accueillera les 8000 participants qui y sont attendus en 2016 et – espérons-le – au gré de futures éditions de ce salon. Représentant des retombées de l’ordre de CHF 65 millions, un tel événement offre par ailleurs à Genève une vitrine unique à son expertise historique et unanimement reconnue dans le domaine financier (y compris en matière de « fintech »). Entourée du directeur de Genève Tourisme, Philippe Vignon, et de la responsable des congrès, Anja Loetscher, la délégation put ainsi s’imprégner des enjeux relatifs à la tenue d’un salon essentiel au tissu économique genevois (et des acteurs touristiques locaux, en particulier hôteliers, représentés quant à eux par Thierry Lavalley, directeur du Kempinski).

Dans l’organisation de sa mission et son volet malaisien en particulier, la CCIG et le SPEG se sont également appuyés sur les « Swiss Business Hub » locaux, qui dépendent de « Switzerland – Global Enterprise », elle-même associée à l’opération (sa présidente, l’ancienne conseillère fédérale, Ruth Metzler, était présente à Singapour). Pour souligner la dimension helvétique dans laquelle une telle mission s’inscrit, la présence des ambassadeurs de Suisse à Singapour (Thomas Kupfer) comme à Kuala Lumpur (Michael Winzap, récemment entré en fonction et qui a accompagné la délégation durant tout son séjour malaisien), a été précieuse ; les participants se souviendront certainement de la raclette servie dans les jardins de la résidence de Singapour, en musique (i.e. sous les chants des élèves de l’Aiglon Collège, en tournée asiatique), soirée qui a réuni de très nombreux représentants genevois des 5500 Helvètes établis à Singapour. Restera  également dans les mémoires le très sympathique dîner organisé sous les palmiers du « Swiss Club », vénérable institution singapourienne.

La mission a rencontré un vif succès auprès des participants ; ainsi, des perspectives tangibles de collaboration avec des entrepreneurs locaux et des gains concrets paraissent avoir été engrangés au cours de cette opération au long cours, qui – au-delà de toute équation arithmétique – a également été marquée par un esprit éminemment sympathique ; l’esprit de Genève !

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés