X
Menu

Genève: signal fort pour des finances publiques saines

Communiqué de presse
Posté le 29/02/2016
Communiqués de presse

(Genève, le 28 février 2016). La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève prend acte avec satisfaction du résultat des votations de ce jour s’agissant des sujets relatifs à la fiscalité, aux finances publiques et au logement, trois conditions cadres essentielles pour Genève. Les allégements fiscaux sont un outil de promotion économique et de maintien de l’emploi nécessaire pour soutenir le dynamisme et la diversité de l’économie genevoise. L’acceptation de deux des trois mesures d’économie découlant du budget 2015 est un net signal en faveur d’une réduction du train de vie de l’Etat qui doit trouver une solution à sa crise des dépenses. Enfin, le feu vert au développement de 1500 logements aux Vernets, périmètre idéalement situé et connecté par les transports publics, est un clair plébiscite en faveur de la mutation du secteur Praille-Acacias-Vernets (PAV).

Oui à l’outil des allégements fiscaux temporaires

Ce n’est pas en enlevant au Conseil d’Etat tout moyen d’action en matières économique et fiscale que Genève pourra maintenir sa prospérité. Après avoir rejeté des initiatives visant à supprimer l’imposition d’après la dépense et à introduire un impôt généralisé sur les successions, les Genevois ont une nouvelle fois refusé de priver Genève d’un instrument qui lui permet de rester concurrentielle pour les conditions d’implantation des entreprises. Ce n’est que dans un environnement économique et fiscal favorable que les entreprises pourront se développer et créer emplois et richesses nécessaires à cette qualité de vie que nous apprécions tant.

Un pas vers des finances saines

Les deux mesures d’économie validées par la population, à défaut de rétablir les finances publiques, ont valeur de symbole en donnant aux autorités le clair message de mettre fin à la crise des dépenses que connait le canton depuis plusieurs années. Genève a le devoir d’effectuer des choix dans ses dépenses, afin de combler le déficit structurel qui pèse sur ses finances malgré les recettes par habitant les plus élevée de Suisse. Cet encouragement populaire devrait permettre au Conseil d’Etat de poursuivre plus sereinement les réformes structurelles indispensables pour le canton.

Des logements aux Vernets

Un nouveau pas a été franchi dans le développement du projet Praille-Acacias-Vernets. Les Genevois ont exprimé sans détour leur volonté de voir un nouveau quartier de ville se dessiner sur ce périmètre appelé à muter dans les trente prochaines années. 1500 logements viendront augmenter l’offre, dans le respect des principes du plan directeur cantonal qui prône une ville dense, multipolaire et verte. La CCIG espère que ce signal sera entendu et que l’ensemble des initiatives, publiques comme privées, seront enfin encouragées plutôt que freinées par des combats d’arrière-garde.

 

Pour tout renseignement complémentaire :

Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève

Jacques Jeannerat, tél. 078 622 22 91, jp.jeannerat@ccig.ch

Charles Lassauce, tél. 079 351 62 80, c.lassauce@ccig.ch

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés