FR
EN

Il faut mieux cadrer les propriétaires!

ShareThis
CCIG
Posté le 24.11.2016
Comptes rendus

Le double ou triple vitrage, cela ne concerne pas que les bâtiments modernes. Il y a bien sûr ceux qui sont classés au patrimoine ou en zone protégée. Il convient à terme d’assainir les fenêtres pour des raisons énergétiques ou phoniques. Leur pose est en principe exigée depuis janvier dernier, mais un certain nombre de propriétaires n’ont pas encore effectué les travaux ou les ont mal faits.

A ce titre, l’Etat a rappelé ce matin en conférence de presse l’importance de se mettre en conformité. Faute de quoi, en cas de dénonciation ou de contrôles aléatoires, démontage, remplacement et sanctions administratives seront appliqués.

Sur 20'000 courriers envoyés aux responsables de bâtiments concernés, on dénombre 70% de mise aux normes, 30% de non-réponse. On estime donc de 3'000 à 6'000 le nombre d’objets inadaptés. Il y a aussi eu 3'500 demandes de prolongations de délai pour des travaux (pour des délais de 3 à 10 ans, selon les cas), ainsi que 500 dérogations patrimoniales.

Le département de l’aménagement pousse les propriétaires à faire appel à des artisans locaux. Il recommande la pose de matériaux en bois sur les fenêtres, et non pas le PVC, source de problèmes divers. Il existe aussi un guide des bonnes pratiques auprès du Service des monuments et des sites.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés