FR
EN

Une stratégie ambitieuse, mais réaliste

ShareThis
CCIG
Posté le 16.12.2016
Comptes rendus

A l'occasion des Rencontres de l’OCEN (l’Office Cantonal de l’Energie), ce vendredi à Genève, Nicole Zimmermann, directrice des bâtiments à l'Office fédéral de l'énergie, est venue faire un exposé succinct.

Il portait sur la stratégie énergétique 2050 de la Confédération, qui fait l’objet d’un référendum, dont les signatures doivent être réunies d’ici au 19 janvier. Un éventuel vote populaire est donc possible l'an prochain. L’application prévue au 1er janvier 2018 a été validée par le parlement fédéral le 30 septembre dernier.

Cette stratégie pour les 30 années à venir vise des objectifs ambitieux sur la consommation d’énergie, d’électricité en particulier. Ce programme implique autant une rénovation des bâtiments que des mesures de mobilité ou des systèmes de mesures intelligents pour les économies d’énergie. Le 1er paquet prévoit une hausse de 2,3 centimes par kilowatt/heure, soit 40 francs annuels par ménage.

 

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés