FR
EN

Des cours pour encourager l'entrepreneuriat

ShareThis
CCIG
Posté le 29.05.2017
Nouvelles

 

L’Association Oser Entreprendre lance le Défi Oser Entreprendre 2017 du 10 au 14 juillet 2017 pour les jeunes de 8 à 13 ans.

Le Défi Oser Entreprendre 2017 est une compétition destinée à inciter les 8-13 ans à concrétiser une idée pendant une semaine d’immersion en entreprenariat. Mélange de cours d’été et de travaux pratiques en groupes coachés par des professionnels, la compétition se déroulera au Campus Biotech de 9h à 17h du lundi 10 au vendredi 14 juillet 2017 (en français).

La majorité des fondateurs de start-ups en Suisse sont étrangers. Par le passé, la Suisse a eu d’incroyables entrepreneurs comme Alfred Escher, Henri Dunant. Mais actuellement la peur de l’échec et la frilosité face au risque semblent retenir les jeunes, malgré toute l’aide à leur disposition.

Le but de ce concours / semaine d’apprentissage est de donner envie aux jeunes d’entreprendre, de travailler sur un objectif ambitieux, de monter un projet sur la base d’une idée, de faire face aux obstacles et à l’échec, de savoir rebondir, de travailler en équipe, de réaliser que l’on est plus fort à plusieurs et de développer des capacités de présentation.

Toute idée sociale, humanitaire ou commerciale sera considérée. L’inscription peut être faite individuellement ou par équipe. Les jeunes nés entre le 30.06.2003 et le 30.06.2009 peuvent s’inscrire gratuitement sur le site web www.oserentreprendre.ch pour l’étape de pré-sélection. Les candidats sélectionnés pour la semaine d’immersion seront prévenus le 9 juin et devront s’acquitter d’un forfait de 100 CHF pour la semaine (y compris les repas). Les trois meilleurs projets seront récompensés de 1000 CHF chacun à la fin du concours.

L’Association Oser Entreprendre a été créée par Beth Krasna, Jane Royston et Faris Sabeti pour promouvoir l’entreprenariat social, humanitaire et commercial.

 Pour plus de renseignements : Beth Krasna 079 447 84 75 ou info@oserentreprendre.ch

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés