FR
EN

Des différences de coûts flagrantes

ShareThis
CCIG
Posté le 19.05.2017
Nouvelles

Selon une étude BakBasel (données 2015), les détaillants suisses doivent supporter des coûts supérieurs de 50% en moyenne à ceux de leurs concurrents des pays voisins : France, Allemagne, Autriche et Italie. Ce sont surtout leurs frais d'approvisionnement qui sont plus élevés (35%), le coût des prestations préalables (loyers, transport, énergie) arrive en 2ème position. Enfin, on mentionnera le coût de la main d'oeuvre. D’autres facteurs, comme la TVA basse en Suisse, atténuent légèrement la différence. Mais reste le problème du tourisme d'achat transfrontalier. L’exonération d’impôt à l'étranger jusqu'à 300 francs par personne rendent les achats attrayants pour les particuliers et indépendants. Ces dernières années, le niveau des prix dans le commerce de détail a pourtant baissé de 8%, le ramenant au niveau de 1990. 

L'association des commerces de détail Swiss Retail demande qu'un moratoire soit prononcé sur de nouveaux obstacles au commerce. Elle réclame aussi une diminution des exceptions au principe de Cassis de Dijon (libre-circulation des marchandises en Europe) ou l'abolition de l'autorisation obligatoire pour les denrées.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés