FR
EN

Les fintech mises en avant

ShareThis
Nicolas Grangier
Posté le 02.08.2017
Nouvelles

Les entreprises proposant des services financiers, mais sans disposer de licence bancaire, ont désormais deux possibilités. Elles pourront choisir de bénéficier de l’une ou l’autre des modifications de l’ordonnance sur les banques. Cela permet à une entreprise de recevoir un financement fourni par plus de vingt investisseurs, ce qui représente une chance unique pour les PME. Ces modifications, bien perçues en particulier par l’industrie, devraient de fait accélérer le développement des fintechs.

En gros, la première mesure permet de conserver les dépôts du public jusqu’à 60 jours contre 7 auparavant. L’autre mesure permet à des entreprises, sous certaines conditions, de recevoir jusqu’à un million de francs en dépôts du public sans autorisation de la FINMA.

Une 3e adaptation réglementaire est en cours. Une licence bancaire allégée sera discutée au Conseil national ces prochains mois. Un système d’autorisation par palier valable de 1 à 100 millions de francs.

 

 

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés