FR
EN

Budget 2018 de l’Etat : gardons un esprit d’entreprise !

ShareThis
Frédérique Reeb-Landry
Posté le 06.12.2017
Opinions

L’année des hannetons a cela de particulier qu’elle favorise les gesticulations politiques. Chaque groupe éprouve le besoin de lumière pour exister et il n’y a pas meilleur projecteur que le budget annuel sur lequel le Grand Conseil devra se prononcer ce 15 décembre.

Illustration de cette tendance, l’accroissement des charges de 2,5% en un an, suite à de nouvelles dépenses imposées par des majorités de circonstance au Grand Conseil. Alors même que le Conseil d’Etat s’était limité à une croissance de 1,9% ! La crise des dépenses que connaît le canton apparaît sans fard. La raison ? La stagnation des revenus, notamment fiscaux, qui ne permet plus de tamiser le décor et qui livre l’alarmante prévision d’un déficit de 186 millions de francs.

Serge Dal Busco, lui, a su garder son esprit d’entrepreneur et son sens des responsabilités. Le grand argentier en a fait la démonstration, à l’occasion de l’exposé qu’il a présenté au Conseil de la CCIG en ce début de semaine. Il ne pourra toutefois rétablir l’équilibre budgétaire qu’en bénéficiant d’un élan favorable afin de restructurer la machine étatique.

0 commentaire


Les commentaires sont modérés avant d'être publiés