X
Menu

Réseauter, c'est bon pour la santé... des affaires !

Alexandra Rys
Published on 29/05/2019
Views

La fin du premier semestre approche à grands pas et au menu de la CCIG se trouvent encore plusieurs manifestations. En soi, organiser des événements n’est pas le rôle premier d’une Chambre de commerce. Le «networking» ou réseautage d'affaires, par contre, fait partie de ses missions de base. Par ce moyen, la CCIG donne à ses membres les moyens d’entrer en relations.

Alors en quoi réseauter est-il si primordial ? Certes, cela économise une publicité coûteuse. Mais surtout, c’est ainsi que se nouent les contacts, que l’on rencontre les responsables, voire que l’on pose les fondements d’un contrat. Le réseautage n’est pas un échange de banalités, verre de vin à la main. Rien ne vaut une poignée de mains, en glissant au passage une carte de visite.

Certains diront : il faut être moderne et faire marcher Facebook ou LinkedIn. C’est parfait au quotidien, mais ça ne suffit pas. Mettre en lien les acteurs économiques, c’est d’autant plus important dans un pays qui a dû compenser son absence de ressources naturelles par son savoir-faire. Et capital dans une période plus morose.

Pour certains patrons pressés, réseauter serait une perte de temps. Ils considèrent que serrer des mains ou manger des petits fours ne les aidera pas à payer leurs employés. Pas complètement faux, mais à terme, le calcul est erroné. Au début certes, le réseautage demande du temps, de la persévérance et un brin de chance. Mais souvent, une belle rencontre survient, et rien ne vaut l’expérience d’autrui.

Pour réseauter efficacement, il y a quelques règles simples : venez les découvrir lors du séminaire du 4 juin.

Ne reste plus qu’à les mettre ensuite en pratique lors d’un des prochains événements de la CCIG, parmi lesquels une première : l’afterwork CCIG du 27 juin !

 

0 comment


Comments are moderated