X
Menu

Aéroport : les riverains entendus par les électeurs

CCIG
Published on 24/11/2019
Press release

(Genève, le 24 novembre 2019). La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) regrette l’adoption de l’initiative 163 contre l’aéroport par plus de 56,2% des électeurs genevois. Une opinion de plus en plus sensible à la protection de l’environnement et la mobilisation des communes riveraines sont très vraisemblablement les causes principales du résultat de ce jour.

L’un des enjeux de cette votation était un changement de la gouvernance de l’aéroport. Force est de constater que les partisans du contre-projet n’ont pas réussi à convaincre les Genevois des risques liés à ce changement, ni du fait que la composition du conseil d'administration, avec des représentants du monde politique et de la société civile, assure déjà un pilotage démocratique de l’aéroport. Les électeurs ont estimé qu’une surveillance politique, par le Grand Conseil, permettrait de mieux prendre en considération la protection de l’environnement et de la population.

La CCIG souhaite que la mainmise du politique sur l’infrastructure aéroportuaire ne porte pas préjudice à la desserte aéronautique de qualité dont bénéficie notre canton, car cette dernière est indispensable à une économie genevoise fortement exportatrice, ainsi qu’au rayonnement international de Genève.

Enfin, il est important de rappeler que l’aéroport est soumis à un dispositif législatif important, principalement fédéral, et que c’est la relation Canton-Confédération qui demeurera primordiale afin de trouver des solutions pour améliorer la qualité de vie des riverains.

0 comment


Comments are moderated