X
Menu

La CCIG milite pour une COP25 à Genève

CCIG
Published on 01/11/2019
Press release

La CCIG propose, dans un courrier adressé au président du Conseil d’État par le président de la CCIG, Gilles Rufenacht, et son directeur général, Vincent Subilia, que Genève se mette rapidement à disposition pour la tenue de la conférence de la COP25 sur son territoire.

Chaque année, les parties prenantes de la Convention Cadre de l’ONU sur les changements climatiques, la « Conference Of Parties », se réunissent dans le but de mettre en place des mesures pour limiter le réchauffement climatique. La prochaine sera la 25ème édition.

Le renoncement du Chili oblige à trouver de nouvelles solutions. Genève, avec sa tradition d’accueil et son infrastructure exceptionnelle, est, aux yeux de la CCIG, une alternative idéale pour voler au secours de la COP25 dans des délais extrêmement serrés puisque cette réunion était prévue pour le 2 décembre prochain. Les organisations internationales actives dans ce domaine et qu’elle héberge depuis de nombreuses années confèrent en outre à Genève une légitimité certaine.

La CCIG, qui vient de publier une étude sur le développement durable et la plus-value pour les entreprises, voit dans la COP25 un puissant moyen de marquer l’attachement de Genève à ce sujet. « Quelque 600 entrepreneurs étaient réunis à notre invitation mardi après-midi pour discuter de cette thématique, dit Vincent Subilia. Cela démontre l’intérêt que nos entreprises accordent aux problèmes environnementaux et l’importance que les démarches de développement durable revêtent à leurs yeux. Ces thématiques devant être traitées à un niveau global, la COP25 offre ainsi une occasion idéale de prolonger la discussion. »

Pour tout renseignement complémentaire, Vincent Subilia, directeur général, se tient à disposition au 078 757 95 36.

0 comment


Comments are moderated