X
Menu

L’appel de la CCIG pour la relance

CCIG
Published on 09/09/2020
News

L’évolution de la pandémie de Covid-19 laisse penser que l'économie locale n'est pas encore sortie de la crise. La CCIG a entamé une réflexion avec les chefs d’entreprise de son comité et de son Conseil économique pour stimuler la relance. Le groupe de travail a bénéficié de la contribution d’experts, dont David Rochat, directeur général de Sofies International, et Michel Juvet, associé Bordier et Cie.

La CCIG lance aujourd’hui un appel conjoint aux entreprises, aux autorités et à la population genevoise pour saisir la crise actuelle comme une occasion de changer et de progresser. Ses lignes d’action s’articulent autour de quatre axes : adapter le cadre législatif, accélérer sur la voie du développement durable, soutenir la formation et l’innovation, stimuler la consommation locale.

• Les entreprises sont sollicitées en matière de fonctionnement, de formation et de consommation, mais aussi de développement durable. On pense à une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie privée de leur personnel, au maintien d’une offre de places d’apprentissage et de formation continue, à une politique d’achats responsables dans des circuits courts ou encore à des plans de mobilité d’entreprise.

• Les autorités, elles, sont attendues au tournant en termes de de gestion publique, de soutien aux entreprises et de développement durable, mais surtout de fiscalité. Par exemple, en supprimant temporairement la taxe professionnelle pour le chômage partiel en lien avec la Covid, en supprimant l’impôt sur la fortune lié à la possession d’une entreprise par son propriétaire. Ou en introduisant des déductions fiscales liées à des investissements durables. Citons encore l'adaptation des horaires d’ouverture des magasins aux besoins de la clientèle.

• Enfin, la population genevoise est surtout concernée en tant que levier de consommation dans les commerces locaux et porteuse d'actions solidaires auprès des plus démunis.

Pour sa part, la CCIG intensifie son soutien aux entreprises en créant de nouveaux services d’appui et de conseils. Elle renforce encore son action politique en faveur de l’économie. Elle mise sur l’innovation, prépare une charte sur la durabilité ainsi qu’une étude sur le modèle de croissance de Genève.


Voir l’intégralité du Manifeste de la relance ici

0 comment