Menu

Conférence-débat : Faut-il réglementer l'intelligence artificielle ?

CCIG
Published on 23/01/2024
News

La conférence-débat coorganisée par economiesuisse, le 17 janvier 2024 au sein des locaux de La Vaudoise Assurance à Lausanne, et soutenue par la CCIG sur le thème « Faut-il réglementer l’intelligence artificielle ? » a fait salle comble. Elle a confirmé l’importance cruciale de l’intégration de l’intelligence artificielle pour l’avenir de l’innovation dans les technologies en Suisse. Cette conférence, à laquelle la CCIG était associée, a mis en lumière les enjeux liés à la réglementation de l’intelligence artificielle dite « générative » (IA(G)), soulignant le délicat équilibre entre la préservation de l’intérêt public et la nécessité de flexibilité pour ne pas entraver le développement de cette technologie en plein essor.

Si le riche panel d’intervenants présents lors de cet événement a unanimement reconnu que l’IA(G) représente une révolution technologique majeure nécessitant un soutien à sa recherche sans restrictions légales excessives, les opinions divergeaient concernant la nature de la réglementation à instaurer. Certains ont plaidé en faveur de la nécessaire compatibilité avec le droit de l’Union européenne, qui a officiellement approuvé un accord provisoire, l’IA Act basé sur une pyramide des risques. Compatibilité qui ne saurait être une reprise aveugle. En ce sens, il a été justement souligné par les intervenants que les lois fédérales existantes en matière, entre autres, de protection des données, de propriété intellectuelle et de droit à la personnalité sont jugées suffisantes pour réguler cette technologie.

De plus, l'autorégulation des sociétés créatrices d'IA(G) a été évoquée, ajoutant ainsi une complexité supplémentaire au débat. Les intervenants ont également rappelé de manière pertinente que c'est principalement une utilisation abusive et éthiquement problématique qui peut rendre l'IA(G) dangereuse. Au-delà de l'élaboration d'un cadre juridique pour l'IA(G), la mise en œuvre d'une telle réglementation semble être une tâche colossale en vertu de sa dimension internationale. La CCIG restera attentive aux évolutions ultérieures de la réglementation dans ce domaine.

0 comment