FR
EN

Opinions

ShareThis

L’équilibre linguistique est rétabli à Berne

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 20.09.2017
Les Chambres fédérales ont désigné comme 117e conseiller fédéral Ignazio Cassis, respectant ainsi le tournus régional et linguistique qui est la marque de fabrique de notre système fédéral. Compte tenu du dynamisme économique lémanique, la CCIG aurait vu d’un bon œil l’élection d’un Romand au Conseil fédéral. Depuis le début du millénaire, la Suisse romande affiche la deuxième meilleure croissance régionale, derrière la Suisse centrale. Avec un PIB qui a augmenté plus que la moyenne nationale, e

Prévoyance 2020 : le compromis n’a jamais été aussi nécessaire

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 13.09.2017
La votation fédérale du 24 septembre sur Prévoyance vieillesse 2020 approche à grands pas. Or, malgré son importance, l’enjeu peine à rassembler. Les opposants, tels le valet de la chanson annonçant à Madame la Marquise que tout va très bien, assurent que l’on peut refuser la réforme et trouver tout le temps nécessaire à en élaborer une qui leur conviendrait mieux. Mais les finances de nos retraites n’attendent pas : dans quelques années, sans correctif, les rentes ne seront tout simplement plus

Pourquoi il faut un(e) Romand(e)

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 11.09.2017
La désignation de nos conseillers fédéraux est un art subtil, illustrant à merveille cet esprit de consensus qui nous caractérise : région linguistique, parti, canton, intégration sous la coupole sont les principaux ingrédients de la formule magique. Si ce souci du consensus est admirable et a sans aucun doute bien servi le pays, il n’est pas déraisonnable de prendre en compte d’autres facteurs, tels que le dynamisme économique. D'autant lorsqu'il s'agit d'élire un conseiller fédéral ou une con

Accueillir le changement pour mieux le maîtriser

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 06.09.2017
Pourquoi la CCIG se bat-elle pour une économie prospère ? Parce que c’est le meilleur moyen d’assurer des emplois et, par cascade, le niveau de bien-être auquel nous sommes habitués. La digitalisation met en marche un bouleversement profond des modes de production, de consommation voire de société. Et dans tout cela, quel sera le rôle de nos collaborateurs ? Comment nos entreprises vont-elles s’organiser ? Quels nouveaux métiers verront le jour ? Le changement doit être anticipé, accueilli, a

Satisfaction de la CCIG pour le pont

Nathalie Hardyn
Posté le 06.09.2017
C'est par 14 voix contre 8 que le conseil consultatif Traversée du lac recommande de choisir l'option du pont au lieu du tunnel pour relier les deux rives. En tant que membre de ce conseil, mais aussi directrice adjointe de la CCIG et présidente du Groupement transport et économie, Nathalie Hardyn se dit satisfaite: "Cette option est celle qui a le plus de chances de se réaliser. Le pont se distingue par un coût plus bas, un chantier plus facile et sort en tête des analyses multicritères, effect

Une image moderne et dynamique pour l’industrie

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 31.08.2017
L’industrie genevoise est moderne, créative, variée. Malgré cela, c’est parfois le contraire qui reste figé dans l’imagerie populaire. Et pourtant, Genève possède un savoir-faire et une capacité d’innovation remarquables, ainsi qu’un vivier de 25 000 emplois, dont le nombre augmente tranquillement. Le salaire médian y est même supérieur à celui de l’économie prise dans sa globalité. Encore faut-il que ça se sache ! C’est dans cet esprit que la CCIG, l’UIG, l’OPI, la FTI, le Département de la séc

Pourquoi il faut un(e) Romand(e)

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 23.08.2017
La désignation de nos conseillers fédéraux est un art subtil, illustrant à merveille cet esprit de consensus qui nous caractérise : région linguistique, parti, canton, intégration sous la coupole sont les principaux ingrédients de la formule magique. Si ce souci du consensus est admirable et a sans aucun doute bien servi le pays, il n’est pas déraisonnable de prendre en compte d’autres facteurs, tels que le dynamisme économique. D'autant lorsqu'il s'agit d'élire un conseiller fédéral ou une c

Les moyens existent, prenons notre destin en main

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 12.07.2017
Tout au long de l’année, la CCIG défend principalement quatre conditions cadre, essentielles pour les entreprises : la fiscalité, l’aménagement, l’énergie et les transports. Le contexte change vite, il est donc important d’adapter nos combats.   En matière de fiscalité , la pression fiscale reste forte à Genève, avec des marges faibles et de lourdes charges. L’un des dossiers à surveiller, c’est le Projet Fiscal PF17, suite logique de RIE 3. Le nouveau projet fédéral, auquel Genève a été étroit

La prospérité de Genève dépend de celle de ses PME

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 10.07.2017
L'évolution du nom de la Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève illustre sa capacité à s'adapter aux mutations de l'économie. Le terme « industrie » a ainsi été ajouté en 1961, celui de « services», en 2006. A l'heure de la transformation digitale, nous devons continuer à prouver notre agilité à anticiper les enjeux auxquels vous, nos membres, êtes confrontés, en apportant des solutions. Par la proximité que nous entretenons avec vous – et que nous souhaitons cultiver touj

Dédiée à un tissu économique diversifié et fort

Frédérique Reeb-Landry
Posté le 05.07.2017
La CCIG a pour mission d’assurer une économie forte, permettant aux acteurs qui constituent le tissu économique local d’exercer leur activité de manière pérenne. Cette mission n’a jamais été aussi importante, alors que la digitalisation transforme profondément la manière dont les entreprises travaillent, que de nouveaux réseaux d’échanges internationaux se créent et que le savoir-faire est transféré des pays industrialisés vers les pays émergents. Par la proximité que nous entretenons avec vo

La Suisse, à la croisée de la nouvelle route de la soie

Vincent Subilia
Posté le 28.06.2017
La Chine lance, à grands frais (800 milliards d’investissements), son projet « One Belt, One Road »  destiné à l’arrimer, par un réseau d’infrastructures terrestres et maritimes, à 65 pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique représentant 60% de la population totale et 30% du PIB mondial. Devant ce formidable réseau, la Suisse dispose d’une carte majeure à jouer pour consolider son rôle de plate-forme des investissements chinois au cœur de l’Europe.   Seul Etat d’Europe continentale à bénéficier d’un

Aéroport : la croissance n’est pas une fin en soi

Nathalie Hardyn
Posté le 21.06.2017
La pause estivale approchant, l’aéroport et le trafic aérien sont de toutes les discussions. Alors que bien des Genevois s’envoleront bientôt pour l’été,  les autorités cantonales et fédérales planifient l’évolution de l’aéroport dans le cadre de la mise à jour du chapitre « genevois » du Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA). La question est la suivante : comment répondre au mieux aux besoins, privés et professionnels, des passagers qui utiliseront l’aéroport à l’horizon 2030 ?

N’oublions pas l’industrie

Jacques Jeannerat
Posté le 14.06.2017
Dans une économie largement tertiarisée, comme la nôtre, on oublie facilement que l’industrie reste pourvoyeur de valeur ajoutée (près de 15% du PIB) et d’emplois. L’une et l’autre continuent de croître, même si c’est à un rythme plus lent que certains secteurs « sprinteurs ». On ne peut que s’en féliciter pour l’équilibre du tissu économique genevois. Toutefois l’industrie a besoin, pour prospérer, d’un certain nombre de conditions cadre, qui deviennent de plus en plus difficiles à réunir, pour

PF 17 : le modèle genevois appliqué à la Suisse

Charles Lassauce
Posté le 07.06.2017
Les recommandations formulées le 1 er juin dernier par le groupe de pilotage pour le Projet fiscal 17 sont ambitieuses. Et elles ont en particulier le mérite de corriger les mesures qui ont causé l’échec de RIE 3 en votation populaire. On y voit clairement la recherche d’un équilibre entre les mesures fiscales, budgétaires et sociales, équilibre seul à même d’aboutir à un compromis. La compensation de la Confédération en faveur des cantons, par le biais du relèvement de la part de l’impôt fé

Transformation digitale : ni ange, ni démon

Jacques Jeannerat
Posté le 31.05.2017
La transformation digitale suscite probablement autant d’enthousiasme qu’elle compte de détracteurs. Pour les entreprises, elle répond pourtant à un certain nombre de besoins : efficacité, réduction des coûts et gain de productivité, par exemple, sont des motivations que l’on comprend intuitivement. Mais la digitalisation des processus permet également de valoriser les données de l’entreprise et d’améliorer très sensiblement la qualité et la traçabilité d’un produit. Enfin, et peut-être surtout,

Négocier les virages

Charles Lassauce
Posté le 24.05.2017
Les Suisses ont décidé de prendre résolument le virage énergétique. Après avoir bruissé en novembre dernier, le signal de l’abandon progressif de l’énergie nucléaire, de manière ordonnée et selon une stratégie définie, a été entendu. La stratégie énergétique 2050 est entérinée. Espérons que le tsunami d’innovations annoncé pour compenser la part d’énergie issue de l’atome se déclenchera rapidement, sous peine de voir s’accroître notre dépendance à l’étranger. Cohérence devra être le maître-mot a

Embellie sur le front du financement des entreprises

Alexandra Rys
Posté le 17.05.2017
En matière de financement des entreprises, on cite volontiers Mark Twain : « Le banquier est quelqu'un qui vous prête son parapluie lorsque le soleil brille et vous le retire aussitôt qu'il pleut ». Il y a de la vérité dans cette maxime, mais la politique des banques s’est modifiée ces dix dernières années et les PME ne peuvent que s’en réjouir. En effet, les banques, notamment les grandes, s’intéressent désormais aux PME et certaines d’entre elles ont développé des outils qui leur sont spéci

Objectif cohérence

Charles Lassauce
Posté le 15.05.2017
Diminuer le prix du billet de 3 francs 50 à 3 francs 20 (et de l’abonnement annuel de 700 à 550 francs), augmenter la subvention étatique aux TPG de 4 millions par an et accroître l’offre de transports publics : nul doute qu’une initiative ainsi libellée aurait séduit les 54% de votants qui ont accepté, il y a trois ans, l’initiative « Stop aux hausses des tarifs des TPG ». Or, c’est exactement ce que propose la loi sur les transports publics qui est contestée par référendum et qui fera l’objet

Investir dans une vision d’avenir

Jacques Jeannerat
Posté le 10.05.2017
Ayant eu l’occasion cette semaine, en compagnie de membres du Conseil et de collègues de la CCIG, de parcourir le tunnel CEVA de Champel en voie d’achèvement, plusieurs pensées me sont venues à l’esprit. Tout d’abord, l’admiration renouvelée devant le génie humain, capable de franchir une rivière et de creuser la montagne pour faire passer des trains. Certes, les tunnels ne sont pas une nouveauté. Mais aujourd’hui, le génie humain s’emploie aussi à créer des machines qui permettent d’accomplir u

Rail : on râle et on a bien raison

Nathalie Hardyn
Posté le 03.05.2017
On ne s’en étonnera qu’à moitié : la Confédération a encore une fois oublié Genève dans sa liste des projets ferroviaires à réaliser entre 2030 et 2035. Franchement, ça commence à bien faire. Il est temps de taper du poing sur la table. Notre canton est l’un des plus gros contributeurs à la solidarité fédérale ; il est aussi l’un des plus dynamiques du pays. La Confédération doit en tenir compte et renforcer les investissements ferroviaires sur l’intégralité de l’axe métropolitain qui traverse l