FR
EN

votations

ShareThis

Ne pas brader le PAV !

Alexandra Rys
Posté le 30.05.2018
Projet emblématique pour Genève, le secteur Praille-Acacias-Vernets (PAV) est particulier au niveau urbanistique, en raison de son périmètre de 230 hectares et de son occupation actuelle par 1650 entreprises, 20 000 emplois et des logements. Il l’est également par sa construction institutionnelle et législative, basée sur des accords conclus en 2010 entre certains acteurs politiques et associatifs, qui ont débouché sur la Loi relative à l’aménagement du quartier « Praille-Acacias-Vernets » (Loi

Vous êtes pour RIE3 ? Dites-le !

Jacques Jeannerat
Posté le 01.02.2017
RIE3 n’est certainement pas une loi parfaite, personne ne l’a jamais prétendu. Cela doit-il justifier de la refuser ? Au vu des enjeux, assurément non. Il faut la prendre pour ce qu’elle est : une loi-cadre qui définit les contours de l’action des cantons, dans la droite ligne du fédéralisme. Que tous ceux qui n’aiment pas les mesures compensatoires prévues se réjouissent : la version genevoise de la mise en application de la réforme, telle qu’examinée actuellement par la commission spécialis

Une libéralisation modeste mais bienvenue

Nathalie Hardyn
Posté le 09.11.2016
Le 27 novembre, les électeurs auront le pouvoir de donner une bouffée d’oxygène aux commerces genevois ou de les pousser plus près du gouffre. L’initiative « Touche pas à mes dimanches ! » a pour but d’empêcher toute réflexion sur l’opportunité et la possibilité pour Genève de se doter à l’avenir d’une zone touristique permettant, dans un périmètre restreint et bien défini, l’ouverture de certains commerces le dimanche, sur le modèle des commerces sis à Ouchy, par exemple. Elle doit être reje

Votations du 5 juin 2016 : enfin un vrai choix !

CCIG
Posté le 17.05.2016
G.T.E xpress - Newsletter du Groupement Transports et Economie - www.gte.ch Le 5 juin prochain, la population genevoise est appelée à voter sur plusieurs objets concernant la mobilité dans notre canton. Ainsi, il s'agira de dire si sur le principe, une Traversée du Lac (IN 157) doit voir le jour et si l'on souhaite donner une priorité absolue aux transports publics dans tout le canton ou lui préférer une loi sur la mobilité (IN 154 et contreprojet). Dans le contexte actuel qui voit l

Plus que jamais nécessaires...

Jacques Jeannerat
Posté le 02.03.2016
Les votations de dimanche ont notamment porté sur trois conditions cadre essentielles pour Genève : la fiscalité (allégements fiscaux), les finances publiques (mesures d’économie de l’Etat) et le logement (Vernets). Sur tous ces points, la CCIG est satisfaite du résultat des votations. En effet, nous maintenons que les allégements fiscaux sont un outil de promotion économique et de maintien de l’emploi nécessaire pour soutenir le dynamisme et la diversité de l’économie genevoise. Quant aux d

MAH +, une équation gagnant-gagnant !

Vincent Subilia
Posté le 20.01.2016
A l’approche du scrutin du 28 février prochain, qui verra les habitants de la Ville de Genève se prononcer sur l’avenir du Musée d’art et d’histoire (MAH), la pertinence économique de ce projet doit être rappelée à ceux qui en douteraient encore, face aux arguments – hybrides et souvent fantasmés – brandis par les opposants. Tenons-nous en aux faits. Une vérité comptable s’impose d’abord puisque, sur les 131 millions de coût total du projet, 67 – soit plus de la moitié – seront financés par d

Faim de démocratie ?

Charles Lassauce
Posté le 19.01.2016
Copieux menu le 28 février 2016 : douze objets fédéraux et communaux seront soumis à votation plus, en mignardise, un projet communal en Ville de Genève. Gargantua pourrait se réjouir de cette abondante agape, signe d’une vitalité démocratique indéniable. Sa digestion est toutefois incertaine. Il n’y a pas de démocratie sans information. Seul l’électeur éclairé peut assurer le fonctionnement qualitatif du processus décisionnel par le peuple. Or, comment offrir, en moins de deux mois, une visi

L’art et la manière

Alexandra Rys
Posté le 02.12.2015
Dans le lot des sujets soumis à votation le 28 février prochain, le sort du futur Musée d’art et d’histoire devrait retenir l’attention pour des raisons qui tiennent avant tout de notre conception de la société. Un musée remplit, dans notre société kleenex, une fonction tout à fait particulière. C’est le lieu où tout un chacun, sans distinction de race, de sexe, d’âge ou encore d’origine sociale, a accès à la culture. Cela veut dire que le musée permet de découvrir sa propre culture et celle

Bâtir plutôt que combattre

Jacques Jeannerat
Posté le 17.06.2015
Le refus de l'initiative sur les successions s’ajoute aux revers déjà essuyés lors de précédents scrutins par ceux qui soutenaient ce texte. Cette nouvelle Berezina mettra-t-elle enfin un terme à cette vague d’initiatives aux effets néfastes ? C’est à souhaiter.

Le peuple dit non à un nouvel impôt menaçant les entreprises

Jacques Jeannerat
Posté le 15.06.2015
(Genève, le 14 juin 2015). La Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève prend acte avec satisfaction du très net rejet de l’initiative populaire « Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale) ». Le message de la population est clair et peut se décliner en trois constats : rejet des entraves à la transmission des entreprises, refus de nouveaux impôts et respect de la solidarité familiale. L’aberration d’une triple imposition du même franc n’a manifestement pas échappé aux votants.

Votations : des milieux économiques engagés

Jacques Jeannerat
Posté le 11.03.2015
Le dernier week-end de votation aura été celui des extrêmes, avec des rejets massifs des objets fédéraux et une acceptation de la loi sur la police par une marge infime.   L’échec des initiatives visant à défiscaliser les allocations familiales et à remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie était attendu à en croire les sondages présentés ces dernières semaines. C’est donc sans surprise que les résultats sont tombés pour ces deux initiatives trop risquées pour les finances fédérales, ainsi

Votations : interminable divorce

Jacques Jeannerat
Posté le 21.05.2014
Les votations de dimanche sont, à bien des égards, l’histoire d’un divorce. Ainsi, le Gripen a été soutenu par les cantons du « réduit national », comme l’a noté un politologue, tandis que cantons romands et centres urbains ont désormais une autre idée de la défense.   Au plan cantonal, le sentiment l’a, une fois de plus, emporté sur la raison. Comment résister à l’attrait d’une baisse de prix ? Et pourquoi diable offrir une infrastructure à son voisin ? Le problème, c’est qu’on ne peut pas