X
Menu

Faut-il enterrer le projet de Genève-Sud ?

Nathalie Hardyn
Posté le 27/06/2018
Le désengorgement des routes genevoises commencera-t-il par le sud du canton ? Deux nouvelles routes de liaison sont prévues par l’Etat à l’horizon 2025 dans un secteur qui voit la circulation augmenter de 5% par an. Reliant Pierre-Grand à la jonction autoroutière de Lancy-Sud, elles traversent six communes, à savoir Lancy, Carouge, Plan-les-Ouates, Troinex, Veyrier, Bardonnex. Qu’on ne s’y trompe pas, il ne s'agit pas de nouvelles pénétrantes, mais d’itinéraires de délestage destinés à améliore

Ne pas brader le PAV !

Alexandra Rys
Posté le 30/05/2018
Projet emblématique pour Genève, le secteur Praille-Acacias-Vernets (PAV) est particulier au niveau urbanistique, en raison de son périmètre de 230 hectares et de son occupation actuelle par 1650 entreprises, 20 000 emplois et des logements. Il l’est également par sa construction institutionnelle et législative, basée sur des accords conclus en 2010 entre certains acteurs politiques et associatifs, qui ont débouché sur la Loi relative à l’aménagement du quartier « Praille-Acacias-Vernets » (Loi

Quand politique sociale ne rime pas avec logement d'utilité publique (LUP)

CCIG
Posté le 11/04/2018
La solution à la pénurie d’appartements à Genève passe essentiellement par la construction de nouveaux logements, quelle que soit leur typologie. Le canton a pris trop de retard avec une production anémique pendant des années pour continuer à se focaliser sur des acronymes plutôt que sur la construction. Ce n’est qu’après un inventaire précis et concret de l’habitat social existant que l’on pourra évaluer les manques éventuels dans ce domaine. En cette période électorale, le logement est reve

Créer des logements sans acronymes ni pourcentages

Alexandra Rys
Posté le 07/03/2018
88/12 ou 76/24 ? Ces chiffres pourraient résumer le débat sur le PAV qui s’est tenu au Grand Conseil lors de sa session de février. Fallait-il 88% de LUP (logements d’utilité publique) et 12% de PPE (propriété par étage) ou alors pousser à 24% de PPE, comme le souhaitaient les députés de l’Entente estimant, non sans raison, que seule une proportion importante de PPE permet de « faire tourner » des plans financiers de réalisation de logements ? En fait, on peut se demander si ce débat est le b

La classe moyenne ne doit plus être oubliée

Nicolas Grangier
Posté le 23/02/2018
Le 23 février dernier, l’Etat a fait le point sur sa politique du logement au Pavillon Sicli. "Genève n’a jamais autant édifié en 20 ans avec 5600 constructions en cours", s’est réjoui d’emblée le conseiller d’Etat Antonio Hodgers. Mais cela provoque des réticences citoyennes ou institutionnelles : 4500 projets sont actuellement bloqués. Le magistrat a aussi rappelé sa volonté de mener une action cohérente, égalitaire, durable, simplifiée et innovante. Il se refuse à créer un déséquilibre territ

Les zones d’activités genevoises se réinventent

CCIG
Posté le 23/01/2018
Un fait rare s’est produit au Grand Conseil genevois le 6 avril dernier : la nouvelle loi sur la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) a été adoptée à l’unanimité des députés. Ce consensus fort consacre la mue entamée par la FTI depuis plus de cinq ans, notamment suite à l’adoption de la nouvelle Constitution cantonale introduisant la notion d’écologie industrielle et la mise en œuvre des zones de développement d’activités mixtes (ZDAM). La CCIG est partie prenante de cette évo

Le PAV sur le point de démarrer

Nicolas Grangier
Posté le 17/08/2017
Les députés du Grand Conseil se prononceront en urgence ce 31 août sur deux crédits de 60 millions de francs dans le cadre du secteur PAV (Praille-Acacias-Vernets). L'ojectif est d'accélérer le départ de l'armée de la caserne des Vernets. Sont ainsi prévus un centre d'instruction à Epeisses et un centre de logistique à Aire-la-Ville. Un bâtiment d'hébergement sera aussi réalisé à Meyrin. Ce transfert doit permettre la construction de 1500 logements d'ici quelques années.

Une mixité bienvenue en périphérie

Nicolas Grangier
Posté le 21/06/2017
Un gros chantier vient de débuter dans la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO). D'ici à 2021, cinq bâtiments seront édifiés sur 95 000m2 sous le nom «Espace Tourbillon» pour 300 millions de francs. Deux immeubles ont été achetés par la fondation Hans Wilsdorf. Ce mécène les mettra à disposition d'institutions sociales, les fondations PRO et Clair-Bois, l’institution Trajets, la brocante du CSP et l'association Partage. Une mixité qui permet d’intégrer toutes sortes de secteurs dans un co

N’oublions pas l’industrie

Jacques Jeannerat
Posté le 14/06/2017
Dans une économie largement tertiarisée, comme la nôtre, on oublie facilement que l’industrie reste pourvoyeur de valeur ajoutée (près de 15% du PIB) et d’emplois. L’une et l’autre continuent de croître, même si c’est à un rythme plus lent que certains secteurs « sprinteurs ». On ne peut que s’en féliciter pour l’équilibre du tissu économique genevois. Toutefois l’industrie a besoin, pour prospérer, d’un certain nombre de conditions cadre, qui deviennent de plus en plus difficiles à réunir, pour

PAV : quand va-t-on planter le premier clou ?

CCIG
Posté le 16/05/2017
Le projet Praille-Acacias-Vernets (PAV), c’est un peu l’arlésienne…  Mais cette fois, il semble que les choses bougent avec la création d’une fondation et une modification législative remaniant le programme du quartier. A la décharge des autorités, il s’agit de l’un des plus gros projets urbanistiques européens. Et il se bâtit sur des terrains toujours occupés par des entreprises en activité. Si le PAV était un feuilleton, on en serait sans doute à la saison 15 avant même la première réalisat

Ne diabolisons pas la densité !

Charles Lassauce
Posté le 07/12/2016
La révision – partielle – du Plan directeur cantonal 2030 franchit une nouvelle étape à Genève : il vient d’être mis en consultation auprès de la population jusqu’au 15 février. Plus que jamais, les modifications envisagées consacrent un principe fondamental pour le canton étriqué qu’est Genève : l’utilisation optimale du sol par une densification qualitative. Certains irréductibles opposants à l’Etat «envahisseur» le considèrent comme un plan démoniaque. La résistance au changement est un ph

Bientôt tous les Genevois à la plage !

CCIG
Posté le 23/09/2016
Les Genevois devraient pouvoir profiter de la future plage des Eaux-Vives en 2019. Le Grand Conseil a voté cet après-midi à l'unanimité la modification de zone. Cela permettra d'aménager une grève de sable et de galets de 500 mètres de long sur la rive gauche. Le financement de la plage est assuré. Un crédit de 61 millions de francs avait été voté par le Grand Conseil en 2009.

Logement : le compte n’est pas bon

Charles Lassauce
Posté le 06/09/2016
Depuis de nombreuses années, la question du logement à Genève semble se résumer à celle des logements d’utilité publique (LUP) destinés à la part la moins aisée de la population. Début juillet, l’Etat a publié son rapport d’activité annuel sur l’évolution de ce parc de logement. Il est ainsi focalisé sur un seul objectif, le recensement des « LUP », qui devraient atteindre 20%. Or, en 2015, ce taux était légèrement inférieur à 10% (15 900 logements locatifs sur 160 000). En termes de logement

Votez efficient !

Jacques Jeannerat
Posté le 06/05/2015
Pour les entreprises, il n’y a pas de conditions cadre favorables sans des finances publiques saines et une gestion tendant à l’efficience.

La densification qualitative

Charles Lassauce
Posté le 22/04/2015
Les votations de mars 2013 (loi sur l’aménagement du territoire) et février 2014 (pour une utilisation rationnelle du sol) ont démontré que la population, suisse et genevoise, souhaite contenir l’étalement urbain en assurant une densité optimale de la zone urbanisée. La mise en oeuvre de cet objectif peut se traduire tant par une occupation optimisée des périmètres déjà bâtis (densification vers l’intérieur) que par une utilisation efficace et concrète des surfaces d’ores et déjà classées en zon

La tête et le cœur

Jacques Jeannerat
Posté le 16/04/2014
L’initiative sur les salaires minimums fait partie de ces objets de votation qui parlent d’abord au cœur des citoyens. Lorsque l’on jouit d’une vie agréable dans un centre urbain tel que Genève, il est facile de se donner l’impression d’être généreux en acceptant ce type de proposition. Mais ce n’est qu’une apparence de générosité. L’initiative ne tient pas compte des réalités économiques qui varient selon les branches et selon les cantons. Les conventions collectives de travail (CCT) ou les

Dépasser les slogans

Jacques Jeannerat
Posté le 12/02/2014
A l’instar de Georges Simenon, regardons d’abord les petites joies de ce dimanche de votation. Tout d’abord, FAIF a passé haut la main. L'agrandissement de la gare de Genève-Cornavin, ainsi que l’augmentation de la capacité de la ligne Genève-Lausanne sont ainsi mis sur de bons rails. La CCIG attend maintenant que le futur Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA) – le pendant routier du FAIF – traite le secteur routier sur un pied d'égalité avec le rail. Au plan c

Densité et pérennité: un cercle vertueux

Alexandra Rys
Posté le 05/02/2014
L'opposition à la densification des zones de développement est inquiétante à plus d’un titre. Nième manifestation du syndrome « pas derrière chez moi », elle repose sur une erreur fondamentale et pourtant inlassablement colportée : la densité ne nuit pas à la qualité urbaine. Les Morgines, à Onex, ont une densité de 1,4, comme le Vieux-Carouge.   Les exemples peuvent être multipliés et montrent tous la même chose : la densité, prise pour elle-même, ne signifie en réalité rien. Ce qui compte,

Pas de démocratie sans fair play

Jacques Jeannerat
Posté le 22/01/2014
Le système politique suisse est un fécond laboratoire de la démocratie. Il est possible pour le peuple de se prononcer sur pratiquement n’importe quel sujet et d’être une force de proposition. Il ne peut toutefois s’affranchir d’un rouage essentiel à son fonctionnement, l’honnêteté intellectuelle. Quelques arguments avancés dans la présente campagne de votations du 9 février laissent à penser que les rouages commencent à fortement se gripper… Le débat d’idées est toujours porteur d’enseigneme

Infrastructure ferroviaire : Attention à ne pas dérailler

ccig@admin
Posté le 16/12/2013
Le 4 février prochain, le peuple suisse sera appelé à voter sur le projet de financement et d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF) élaboré par la Confédération. Conçu comme un contreprojet direct à l’initiative de l’Association transports et environnement (ATE) dite « pour les transports publics », le FAIF sera soumis seul en votation puisque, l’ATE s’étant déclarée satisfaite du projet, elle a retiré son initiative. Le FAIF est ni plus ni moins appelé à définir l’aménagement et