FR
EN

consultation

ShareThis

Les bons comptes font les bons amis

Vincent Subilia
Posté le 18.10.2017
La CCIG a répondu cette semaine à une consultation fédérale portant sur un accord d'assistance administrative en matière douanière avec les États-Unis. Celui-ci prévoit une collaboration bilatérale plus étroite en matière de prévention, d'instruction et de détection d'infractions douanières. En contrepartie, on nous fait miroiter un éventuel accord sur le statut d'opérateur économique agréé, qui entraînerait des simplifications des formalités douanières en matière d'importation de marchandises

La vignette autoroutière se numérisera

Nicolas Grangier
Posté le 21.06.2017
Bientôt la fin de la vignette autoroutière autocollante sur le pare-brise. Elle doit devenir électronique d’ici à 2023 au plus tôt. Le prix restera pour l'instant fixé à 40 francs. Le Conseil fédéral a mis un projet en consultation jusqu'au 13 octobre pour tous les véhicules à moteur. 32 ans après  son introduction, le principe de l’autocollant peu pratique doit laisser la place à un système. Il appartiendra au gouvernement de décider si la redevance sera liée à la plaque de contrôle ou au vé

Les fintech bientôt encouragées !

CCIG
Posté le 01.02.2017
Faisant oeuvre de pionnier (il n'existe encore aucune législation semblable ailleurs), le Conseil fédéral a mis en consultation jusqu'au 8 mai un projet pour stimuler la croissance des entreprises actives dans les fintech, les nouvelles technologies de la finance. Il existe déjà en Suisse 160 entreprises actives dans ce secteur, qui développent notamment des applications pour des monnaies virtuelles ou du financement participatif. Une licence bancaire «light» en est la preuve, répondant à des ex

La réforme RIE 3 désormais affinée

CCIG
Posté le 16.11.2016
Le projet de réforme RIE 3 avance à Genève. Suite à une large consultation, le Conseil d’Etat a affiné son concept, présenté fin août, sur l’imposition des entreprises. Plusieurs projets de loi associés seront transmis au Grand Conseil. Sans surprise, le fameux taux de 13,49% est maintenu, malgré certaines demandes de variations. 60 millions de francs récurrents serviront à financer des projets pour la petite enfance, la formation professionnelle ou l’emploi. 220 autres millions alimenteront