FR
EN

fintech

ShareThis

Les fintech mises en avant

Nicolas Grangier
Posté le 02.08.2017
Les entreprises proposant des services financiers, mais sans disposer de licence bancaire, ont désormais deux possibilités. Elles pourront choisir de bénéficier de l’une ou l’autre des modifications de l’ordonnance sur les banques. Cela permet à une entreprise de recevoir un financement fourni par plus de vingt investisseurs, ce qui représente une chance unique pour les PME. Ces modifications, bien perçues en particulier par l’industrie, devraient de fait accélérer le développement des fintechs.

Les fintech bientôt encouragées !

CCIG
Posté le 01.02.2017
Faisant oeuvre de pionnier (il n'existe encore aucune législation semblable ailleurs), le Conseil fédéral a mis en consultation jusqu'au 8 mai un projet pour stimuler la croissance des entreprises actives dans les fintech, les nouvelles technologies de la finance. Il existe déjà en Suisse 160 entreprises actives dans ce secteur, qui développent notamment des applications pour des monnaies virtuelles ou du financement participatif. Une licence bancaire «light» en est la preuve, répondant à des ex

Coup de pouce aux fintech!

CCIG
Posté le 02.11.2016
Une nouvelle licence bancaire devrait être proposée aux fintech, ces entreprises actives dans les nouvelles technologies de la finance. Le Conseil fédéral a décidé d'assouplir la législation pour stimuler la croissance. Une consultation est prévue. La CCIG se réjouit d'ores et déjà de cet effort pour s'adapter à l'évolution du marché.        

Tous les "boss" de la finance à Sibos

CCIG
Posté le 27.09.2016
Les plus grands spécialistes de la finance et des fintech sont réunis jusqu’à jeudi à Genève. Palexpo accueille le congrès mondial Sibos, avec 8000 délégués venus de 200 pays, autant issus de grandes banques que de PME prometteuses orientées dans la cybersécurité ou le « big data ». Pour rappel, un stand suisse présente 24 start-up actives dans ces secteurs d’avenir.