X
Menu

Prendre le risque du bon côté

Alexandra Rys
Posté le 18/11/2014
La perception de l’incertitude et du risque est, en Suisse en particulier et en Europe en général, assimilée quasi exclusivement aux conséquences négatives – financières ou non - que les évènements futurs produiront. C’est ce que rappelait jeudi dernier le professeur Pierre-Louis Manfrini lors d’une conférence à l’IDHEAP.   Que ce soit au plan macro- ou microéconomique, nous constatons tous les jours combien le changement – le risque choisi de faire différemment de l’accoutumée - est perçu c