FR
EN

faif

ShareThis

FORTA : une pièce maîtresse de l’avenir de la mobilité en Suisse

Nathalie Hardyn
Posté le 23.03.2016
Comprendre la structure actuelle du financement des routes en Suisse est un véritable casse-tête ! Heureusement, les heures passées à déchiffrer des schémas alambiqués ne seront bientôt qu’un mauvais souvenir. Le Conseil des Etats a en effet donné, lors de sa session de printemps, son feu vert au projet de Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) et, si le Conseil national puis le peuple lui emboîtent le pas, les routes suisses bénéficieront dès 2018 d’un nouveau mod

Financement de la route : la partie s’annonce serrée

Nathalie Hardyn
Posté le 12.03.2014
Nos membres connaissent l’importance que la CCIG accorde au développement des infrastructures routières et ferroviaires de l’arc lémanique. Le retard accumulé ces dernières décennies ne saurait être toléré plus longtemps.   Le Conseil fédéral a mis en consultation la création du « fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération » (FORTA), ainsi qu’un programme de développement des routes nationales (PRODES), comprenant les travaux d’extension financés d’ici 2030 ou 2040. Ce pro

Dépasser les slogans

Jacques Jeannerat
Posté le 12.02.2014
A l’instar de Georges Simenon, regardons d’abord les petites joies de ce dimanche de votation. Tout d’abord, FAIF a passé haut la main. L'agrandissement de la gare de Genève-Cornavin, ainsi que l’augmentation de la capacité de la ligne Genève-Lausanne sont ainsi mis sur de bons rails. La CCIG attend maintenant que le futur Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA) – le pendant routier du FAIF – traite le secteur routier sur un pied d'égalité avec le rail.   Au pla

FAIF: un oui pour la région

Nathalie Hardyn
Posté le 15.01.2014
La congestion des axes routiers et ferroviaires est l'une des conséquences négatives de la vitalité de notre région. Pour le rail, les CFF prévoient le doublement du nombre de voyageurs sur l'axe Genève–Lausanne entre 2010 et 2030.   Le projet FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire) permettra notamment l'agrandissement de la gare de Genève, ainsi que l’augmentation de la capacité de la ligne Genève-Lausanne. La mise en exploitation de CEVA, et le doublement des plac

Infrastructure ferroviaire : Attention à ne pas dérailler

ccig@admin
Posté le 16.12.2013
Le 4 février prochain, le peuple suisse sera appelé à voter sur le projet de financement et d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF) élaboré par la Confédération. Conçu comme un contreprojet direct à l’initiative de l’Association transports et environnement (ATE) dite « pour les transports publics », le FAIF sera soumis seul en votation puisque, l’ATE s’étant déclarée satisfaite du projet, elle a retiré son initiative.   Le FAIF est ni plus ni moins appelé à définir l’aménagement